La soirée des Molières en 5 incontournables

Par @sophiejouve1 Rédactrice en chef adjointe de Culturebox, responsable de la rubrique Théâtre-Danse
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 22/05/2016 à 10H52
Lutz, Monsieur Molières 2016

Lutz, Monsieur Molières 2016

© France Télévisions

La 28e "Nuit des Molières" sera diffusée lundi 23 mai à 22h25 sur France 2, en léger différé du théâtre des Folies Bergère à Paris. C'est l'humoriste Alex Lutz qui enfile cette année le costume de maître de cérémonies. Cérémonie précédée de la diffusion sur France 2 et Culturebox d'une pièce du romancier David Foenkinos, "Le plus beau jour", avec Constance Dollé, Davy Sardou et Arié Elmaleh.

1- Un Lutz de talent


Alex Lutz en  Monsieur Loyal succède à Nicolas Bedos qui avait su insuffler juste ce qu'il faut de folie et d'irrévérence pour rythmer cette grande soirée de remise de prix, en veillant tout particulièrement à ce que les remerciements ne s'éternisent pas ! Lutz qui devrait endosser plusieurs personnages, promet "une soirée ironique, mais pas cynique". L'humoriste se retrouvera dans une situation singulière puisqu'il est nommé dans la catégorie Molière de l'humour, en concurrence avec Laurent Gerra, Sophia Aram, Stéphane Guillon et Valérie Lemercier.

2- Qui d'Andrea Bescond ou de Noémie Caillaut remportera le seule en scène ?


Le Molière seul/e en scène et le Molière du jeune public sont deux nouvelles récompenses crées cette année : 

Le seul en scène verra s'affronter 4 très jolis spectacles. Deux d’entre eux ont ravi tous les suffrages de Culturebox :" Les Chatouilles" (ou la danse de la colère), d’Andrea Bescond, mise en scène Eric Métayer et  "Maligne", de Noémie Caillaut, mise scène Morgan Perez.

Andréa Bescond et Noémie Caillault réussissent la prouesse de nous faire rire et de nous émouvoir avec des sujets aussi graves que la pédophilie et le cancer du sein. Epreuves qu'elles ont su dépasser, grâce à leur humour ravageur.

Andréa Bescond, invité du Grand Soir 3


3- Fau en pool position


A chaque nouvelle saison, Michel Fau nous charme et nous surprend en exhumant des comédies féroces et délicates. Il arrive cette année en tête du peloton, avec 7 nominations bien méritées pour "Fleur de Cactus", de Barillet et Grédy.

"Un amour qui ne finit pas" d'André Roussin, son autre mise en scène, est également distinguée à travers Léa Drucker, nommée au titre du Molière de la comédienne dans un spectacle de Théâtre privé.

4- Joël Pommerat fait sa révolution et Isabelle Huppert se démultiplie


Allez, allons y de notre petit pronostic. Joël Pommerat nous a bluffés avec ses prémices de la Révolution. "Ça ira (1) fin de Louis" (3 nominations" pourrait bien être couronné par le Molière du théâtre public. A moins que dans un genre plus léger, mais savoureux, "20000 Lieues sous les Mers" d'après Jules Verne, mise en scène de Christian Hecq et Valérie Lesort, le coiffe au poteau.

Et puis toujours côté théâtre public, pour nous la reine c’est Huppert, 3 fois magnifiquement "Phêdre(s)" à l’Odéon. Le Molière de la Comédienne dans un spectacle de théâtre public pourrait bien lui revenir, malgré la concurrence féroce de Catherine Hiegel, Dominique Blanc ou Francine Bergé (très bien dans « Bettencourt Boulevard »).

5- Compétition ouverte côté comédien

En revanche côté comédien, difficile de faire un pronostic. Pour le meilleur acteur du théâtre privé, lequel l’emportera des monstres sacrés que sont Michel Aumont et Michel Bouquet, à moins qu’un Michel Fau ne rafle la mise.

Dans le théâtre public, la compétition est encore plus serrée : de Charles Berling à Denis Lavant, de Michel Vuillermoz à Christian Hecq, avec François Marthouret en outsider. Un casse-tête pour les votants !


21H sur France 2 et Culturebox : "Le Plus Beau Jour" de David Foenkinos, mise en scène par Anne Bourgeois, avec Arié Elmaleh, Davy Sardou et Constance Dollé, en direct du Théâtre Hébertot

22H25 sur France 2 : La 28e Nuit des Molières présentée par Alex Lutz