"La Mère" de Florian Zeller fait son retour au théâtre

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 03/11/2014 à 12H31
L'auteur Florian Zeller invité sur le plateau de France 3 évoque sa cinquième pièce, "La Mère" avec Catherine Hiégel, programmée au théâtre Hébertot

L'auteur Florian Zeller invité sur le plateau de France 3 évoque sa cinquième pièce, "La Mère" avec Catherine Hiégel, programmée au théâtre Hébertot

© France 3 / Culturebox

Créée en 2010, la pièce "La mère" de Florian Zeller se joue au théâtre Hébertot à Paris à partir du 4 novembre 2014, avec une mise en scène signée Marcial di Fonzo Bo pour 60 représentations exceptionnelles. En 2011, Catherine Hiegel avait un obtenu pour ce rôle le Molière de la comédienne.

Après le succès de la pièce "Le Père", Florian Zeller revient au théâtre Hébertot à Paris avec "La mère". Un texte qui se place comme une réponse directe et qui résonne tel un écho drôle et douloureux. Florian Zeller est l'invité du 19/20 de France 3 Paris Ile de France. Il évoque cette cinquième pièce qui parle de la difficulté et la douleur pour une femme de perdre au fil des années son rôle de mère. 
Dans la solitude de la peau d'une mère

Catherine Hiegel avoue qu'en découvrant le texte, elle a été touchée par le personnage de Florian Zeller. Une femme qui souffre de la vieillesse, de la détresse, de la solitude et de la perte de sens dans sa vie.

Le rôle était taillé pour elle, à la fois grave, comique, tragique, burlesque. Une bulle d'oxygène pour celle qui en décembre 2009 fut remerciée par le comité de la Comédie-Française, maison dont elle fut sociétaire pendant quarante ans et doyen. Elle rappelle néanmoins que chaque pièce est une création. Jouer pour le théâtre public ou pour le théâtre privé ne fait aucun différence, le principal étant de jouer pour le public.  

L'auteur à succès, chouchou des comédiens 

Florian Zeller n'a que 22 ans quand il décroche le Prix de la Fondation Hachette pour son premier roman, "Neiges artificielles". Deux ans plus tard, le prix Interallié lui est décerné pour "La Fascination du Pire". Aujourd'hui plus que jamais il écrit pour les comédiens, car comme il le dit en toute simplicité "j'aime admirer les gens". Et les comédiens lui rendent bien, son écriture ravit les plus grands interprètes. Robert Hirsch, ArditiLuchini le jouent avec délice et bon nombre de ses textes sont aujourd'hui adaptés au cinéma

 
L'histoire de "La Mère" :

Peut-on trop aimer son fils ? 
Comme d'autres, Anne (Catherine Hiegel) a tout donné pour ses enfants, pour son mari, pour sa maison... Mais les années ont passé, les enfants sont partis, le fils puis la fille, et maintenant c'est au tour de son mari de s'absenter de plus en plus souvent ... Elle se retrouve seule, dans un royaume qui fuit de toutes parts. 

Mais il suffit que le fils, en pleine rupture sentimentale, revienne passer quelques jours à la maison pour qu'elle se remette à vivre, à respirer, à danser - quitte à oublier qu'il faudra, une deuxième fois, le laisser partir."
"La Mère" de Florian Zeller avec Catherine Hiégel

"La Mère" de Florian Zeller avec Catherine Hiégel

© Théâtre Hébertot
"La Mère" au théâtre Hébertot
78bis, boulevard des Batignolles
Tél : 01 43 87 24 24

 A19h à partir du 4 novembre 2014

De Florian Zeller, mise en scène Marcial di Fonzo Bo
Avec : Catherine Hiegel, Jean-Yves Chatelais, Éric Caravaca, Olivia Bonamy.