La compagnie Helios Perdita crée l'Illusion dans un bus ajaccien

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 25/11/2009 à 12H20
La compagnie Helios Perdita crée l'Illusion dans un bus ajaccien

La compagnie Helios Perdita crée l'Illusion dans un bus ajaccien

© Culturebox

Du 23 au 27 novembre 2009, la compagnie Helios Perdita propose un spectacle intitulé "Illusion" dans plusieurs villes de Corse. Une création qui s'avère différente dans sa forme et dans la relation au public puisque tout commence dans un bus.

A l'origine d'Hélios Perdita, il y a Valérie Furiosi et Théo Kailer qui, avant de créer leur propre compagnie en 1995, ont passé dix ans au sein de l'Emballage Théâtre. Le nom de leur troupe est un savant assemblage de références à Antonin Artaud ("Héliogabale ou l'Anarchiste couronné") à Shakespeare et à la Perdita du "Conte d'hiver" mais aussi à celle de David Lynch dans le film Sailor et Lula. Dès le début, la compagnie s'oriente vers les auteurs classiques : Molière, Shakespeare, Corneille... En 2001, elle s'installe en Corse, à Ajaccio et intervient beaucoup en milieu scolaire. Dès 2003, Hélios Perdita va trouver sa vocation à savoir, trouver d'autres façons de rencontrer le public. C'est ainsi qu'en préambule à une représentation du "Songe d'une nuit d'été", elle a proposé un spectacle en appartement, intitulé "Désir", composé d'extraits de textes autour des thèmes principaux du Songe de Shakespeare. Pour "Projet B", un autre spectacle en trois volets, la représentation commençait chez les gens, puis dans un bus pour s'achever dans le stade d'Ajaccio !