La compagnie du Hasard revisite Molière

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 11/06/2009 à 10H56
La compagnie du Hasard revisite Molière

La compagnie du Hasard revisite Molière

© Culturebox

La compagnie du Hasard installée à Feings dans le Loir-et-Cher propose en 2009 une nouvelle création, "Molière, mais que diable allait-il faire dans cette galère". L'oeuvre est bâtie sur les scènes les plus drôles et les plus belles de ses pièces.

La Compagnie du Hasard a été fondée en 1977 par Nicolas Peskine, disparu en 2001. Dans une bio écrite un jour par lui-même, voici ce que l'auteur de théâtre et comédien déclara sur cette aventure : "Ma plus belle pièce, c'est sans doute celle là, qui s'écrit chaque jour, la Compagnie du Hasard, un groupe de théâtre vivant, pris entre la logique d'une oeuvre et celle du public. Et tout ce qui suit devient clair à la lumière de ces deux quêtes". Avec sa compagnie installée alors à Blois, Nicolas Peskine a monté quelques oeuvres classique, et surtout créé des spectacles.  En 1989 l'aventure est devenue sans frontières. La troupe a passé trois mois dans les faubourgs des grandes villes africaines. De quoi donner des ailes. En 1992 la compagnie  a acheté un théâtre mobile de 400 places, pour voyager encore. aujourd'hui Nicolas Peskine n'est plus là, mais sa compagnie continue à vivre, rêver  et créer.