L'oeuvre de Giuseppe Penone décryptée au Festival l'art des Corps de Lagorce

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 01/06/2012 à 16H34
Giuseppe Penone inaugure son oeuvre "Idee di Pietra' Kassel, Allemagne, 21 juin 2010

Giuseppe Penone inaugure son oeuvre "Idee di Pietra' Kassel, Allemagne, 21 juin 2010

© Zucchi Uwe/DPA/MAXPPP

Chaque année, le Festival l'art des corps de Lagorce propose pendant trois jours des rencontres, des performances d'art contemporain, des spectacles de rue qui animent le petit bourg ardéchois. Avec le thème "Traversée", l'édition 2012 embarque le visiteur dans un entrelacs du temps, des paysages, du son et des corps autour de l'oeuvre de Giuseppe Penone.

Depuis 8 ans, le festival l'art des corps de Lagorce propose au coeur de l'Ardèche un festival d'art contemporain multidisciplinaire. Ses créateurs ont souhaité en faire un lieu d’échange et de joie dans un cadre de nature. Cette année, du 1er au 3 juin, les curieux auront le choix entre performances, musique contemporaine, arts plastiques, danse et vidéo.

L’oeuvre de Giuseppe Penone : une transcription musicale de la structure de arbres

Trois associations sous le nom du collectif "Traversée" ont organisé cette année l'exposition autour d'une oeuvre exceptionnelle du sculpteur Giuseppe Penone.

Lors du vernissage le 1er Juin à 18 heures le Violoncelliste Didier Petit jouera les partitions de la « Transcription musicale de la structure des arbres » de G. Penone.

La "traversée de l’Ardèche selon Penone" se fera à l’écoute des arbres. Temps de rencontre et de parole autour d'un verre entre artistes et public sur le thème : Traversée de l'œuvre poétique de Penone - "Un monde décrypté jusqu'à l'intime".

Des ateliers de dessin et d'écriture sont proposés autour de la démarche créative de Giuseppe Penone.

GIUSEPPE PENONE EN ARDECHE

L’artiste italien issu de l’Arte Povera a commencé son aventure ardéchoise en 2010. A sa manière, il propose de traverser ce département en recueillant toutes sortes de sons naturel et passer de l’autre côté du miroir, au delà des images d’Epinal qui représentent l’Ardèche.
“Travailler avec des éléments ou matériaux naturels signifie dialoguer avec des éléments de la réalité qui nous entoure, tant celle d’aujourd’hui que celle de nos ancêtres dont nous partageons les mêmes émotions et sensations.
Cette communion de valeurs avec le passé permet de nous identifier avec la culture,l’art et la poésie qui nous ont précédés.” Giuseppe Penone in Respirer l’ombre
                                                                                                                             

Giuseppe Penone explique son approche de la nature dans la conception de son art.

Un Festival de rires et de notes 

• La première d'un spectacle musical adapté d'un roman de Pascal Quignard,  « Boutés, celui qui saute ». Trois musiciens atypiques qui explorent les origines de la musique et de son rapport au corps.

• Le spectacle « Oskar et Victor » que proposent  François Thollet et Cédric Marchal embarque le spectateur dans une de leur soirée atypique joliment nommée « hontologie très sélective de la chanson française »

Des spectacles de rue festifs tout public

• Frédéric Pradal alias Gorki  "Les Balles populaires" un personnage attachant qui parle d'une itinérance d'un sans papier
• Du cirque : SoliloqueS par la compagnie Singulière. C'est du cirque, mais pas uniquement. C'est surprenant mais pas pour ce qu'on croit. C'est une compagnie plutôt singulière : un équilibriste, de  l'aérien, un fildefériste, de la danse, de la contorsion, le tout sur les notes "rares" d'un piano impromptu. 

SoliloqueS par La Compagnie Singulière

SoliloqueS par La Compagnie Singulière

© DR


 •La compagnie « Les mobilettes » et ses apparitions en forme de performance investira le Cabaresto pour un « Café Frappé » sorti des années 50. Improvisations et ambiance festive au détour des rues de Lagorce.

 

La Cie Les Mobilettes

La Cie Les Mobilettes

© DR

Un programme recentré autour de l’homme dans son environnement naturel

Durant ces trois jours une installation interactive expérimentale dans la salle des fêtes, du groupe Scénocosme  propose des plantes qui réagissent aux caresses humaines par un son, un chant, un frôlement. « Akousmaflore » est un jardin composé de véritables plantes musicales.

 

L'installation végétale Akousmaflore par Scenocosme

L'installation végétale Akousmaflore par Scenocosme

© DR

Le Festival l'Art des Corps qui se déroule du 1er au 3 juin 2012 à Lagorce sera l'occasion d'inaugurer la nouvelle salle culturelle du village "La Crypte"

L'exposition Giuseppe Penone est à découvrir jusqu'au 24 juin 2012