L'International Visual Theater d'Emmanuelle Laborit, bientôt muet?

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 14/09/2011 à 09H51
L'International Visual Theater d'Emmanuelle Laborit, bientôt muet?

L'International Visual Theater d'Emmanuelle Laborit, bientôt muet?

© Culturebox

L'International Visual Theatre, aussi connu sous l'abrégé "IVT" installé cité Chaptal dans le 9ème arrondissement de Paris, doit rouvrir ses portes le samedi 8 octobre 2011 à l'occasion d'une journée "Portes ouvertes" et de la présentation de sa saison 2011/2012. Toutefois de graves difficultés financières menacent ce calendrier de rentrée.         

En 1993, Emmanuelle Laborit devenait la première comédienne sourde à recevoir le Molière de la révélation théâtre de l'année pour son rôle dans "Les enfants du silence". Fille et petite fille de médecin, Emmanuelle est née sourde en 1971.
Elle a appris la langue des signes à partir de l'âge de sept ans, préalablement elle avait développé son propre langage signé afin de pouvoir communiquer avec sa mère. A partir de 1993 et son sacre sur la scène du théâtre du Châtelet, elle devient l'ambassadrice en France du langage des signes (LSF). 20 ans plus tard, elle remplace Alfredo Corrado à la direction de l'International Visual Theatre qu'il a fondé en 1973. Cette structure unique en France qui salarie aujourd'hui une vingtaine de personnes est au bord du gouffre financier. A l'origine de ces déboires, les travaux de réaménagement du nouveau site de la cité Chaptal où l'IVT a été contraint d'emménager en 2007, après son départ forcé du Château de Vincennes. Les travaux sur l'ancien théâtre du Grand guignol ont, selon Emmanuelle Laborit, durablement grever le budget de l'IVT. A l'occasion d'une conférence de presse, donnée en langage des signes, en présence d'une quarantaine de professionnels du spectacle vivant, la directrice emblématique de l'IVT a dénoncé l'absence d'ambition de la part des partenaires publics : Etat, Région, Drac et Ville de Paris. Emmanuelle Laborit a réclamé un doublement de la subvention accordée par le Ministère de la Culture, et une augmentation substantielle des aides versées par les collectivités locales, sous peine de voir l'IVT devenir muet.    

A voir aussi sur Culturebox :
- Emmanuelle Laborit met en scène "Héritages" à l'International Visual Théâtre
- Avec Cinematik slam, Lhomé slame pour ceux qui ne l'entendent pas
- Souffleurs d'images : le festival d'Avignon pour les non-voyants