L'humoriste Naho s'offre le cinéma de Joinville

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 07/11/2013 à 10H39
Naho, artiste déjantée

Naho, artiste déjantée

© Pacome Poirier / Wikispectacle

Comédienne et humoriste à l'allure délirante et au rire communicatif, Naho a quitté la région parisienne pour poser ses valises à Joinville. Elle a fait du cinéma municipal une résidence d’artiste.

Après tant d'années et un talent qui explose sur scène, pourquoi Naho demeure-t-elle inconnue du grand public ? Tout simplement parce que cette "bâtisseuse" dans l'âme a préféré construire sa carrière, pierre par pierre, sur les routes du pays. Et c’est justement ce qu’elle choisit de faire en s’installant à Joinville pour faire du cinéma municipal une résidence d’artiste. 

Reportage : M. Guillerot; P-A. Boudet; J-G. Lécolier

Après "Elles sont toutes folles", et "Gratin de courges à l’Élysée", "Une américaine à Paname" le dernier spectacle de Naho a rencontré un vif succès. Une fois encore, l'artiste se penche sur ses origines et sur la condition des noirs à travers le carnet de route d’une jeune afro-américaine introvertie. Elle décide de quitter son pays, où être noire est un crime, direction Paris. La jeune femme timide va vite devoir apprendre à prendre le train en marche dans le Paris canaille d’après-guerre. Un voyage sans bagage sur fonds de musique jazz et de music-hall. 

Bande-annonce - Une américaine à Paname