L'homosexualité : plus un tabou pour les comiques

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 07/12/2011 à 15H41
Les Lascars Gays

Les Lascars Gays

© Beltel/SIPA

Tordre le cou aux idées reçues et surtout faire rire en parlant d'homosexualité, ce sont les points communs de deux spectacles à découvrir à Paris. Dans "La lesbienne invisible", Océane Rose Marie nous emmène dans son quotidien de jolie lesbienne coquette. A découvrir au théâtre du Petit Gymnase jusqu’au 31 décembre. Avec leur spectacle « Bang Bang », Les Lascars gays sont devenus les chouchous du public. Ils sont sur la scène du théâtre de la Grande Comédie jusqu’au 31 décembre.

Après avoir remporté un grand succès en 2009 et 2010 au festival d’Avignon, les lascars gays, un duo formé par les comédiens Majid Berhila et Hugues Duquesne, accèdent à une plus grande notoriété grâce à Laurent Ruquier. Ils ont été révélés dans l’émission diffusée sur France 2 « On ne demande qu’à en rire » et sont régulièrement invités. Avec humour et tendresse, ils abordent dans leurs sketches les sujets un rien tabous de la vie en banlieue et de l’homosexualité. Un défi difficile car ils auraient facilement pu être caricaturaux. Mais il semble avoir été relevé avec succès au regard de leur côte de popularité auprès du public.

Océane Rose Marie, elle, est une boule d’énergie. Une jeune femme pétillante, pleine de joie de vivre et qui n’a pas sa langue dans sa poche. A la ville, elle affiche sans complexe son homosexualité et a décidé d’en rire sur scène. Comme elle est jolie et plutôt féminine, certains ne croient pas qu’elle puisse être lesbienne !  Un constat dont elle se sert comme point de départ à de nombreux sketches sur ce que croient savoir les hétéros à propos des homos.

Bref, plein de fraicheur et de nouveauté chez ces jeunes artistes qui ne craignent pas de faire rire avec des sujets qui n’ont jusqu’alors pas souvent dépassé le stade de la caricature. Mais avec Océane Rose Marie et les Lascars gays, on est loin de "La cage aux folles".