"L'empereur de Chine", pièce maitresse du mouvement dada, au théâtre de Lorient

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 08/12/2009 à 14H57
"L'empereur de Chine", pièce maitresse du mouvement dada, au théâtre de Lorient

"L'empereur de Chine", pièce maitresse du mouvement dada, au théâtre de Lorient

© Culturebox

Du 8 au 11 décembre 2009, le Centre Dramatique de Bretagne à Lorient propose "L'empereur de Chine", une pièce de Georges Ribemont-Dessaigne, mise en scène par Madeleine Louarn. Elle a choisi de faire jouer cette pièce par les acteurs professionnels handicapés de l'atelier Catalyse.

Cette pièce raconte le chaos et le désordre social qui régna après l'accession au trône puis la mort d'Espher, empereur de Chine. Ecrite en 1916, elle retrace à sa façon le contexte de l'époque, on est alors en pleine première guerre mondiale et les hommes ont perdu tous leurs repères dans un conflit qui se transforme en boucherie humaine. La petite histoire raconte que Georges Ribemont-Dessaignes rédigea son texte sur les papiers verts du Ministère de la guerre, où il était employé au secrétariat aux disparus. A l'époque, il ignore tout du mouvement Dada qui est en train de se former à Zurich. Un mouvement qui se veut subversif, utilisant l'absurde pour souligner la bêtise et la laideur du monde d'alors. Ribemont-Dessaignes deviendra l'un des membres les plus actifs du courant dadaïste. Peintre, poète, romancier, auteur dramatique, il refusera la publication des ses oeuvres tout comme le fait d'être exposé dans les musées. Une attitude intègre mais qui fut nuisible à sa notoriété. Aujourd'hui, Georges Ribemont-Dessaignes est un auteur peu connu du grand public et peu joué sur les scènes des théâtres.

L'art de la différence sur culturebox, retrouvez d'autres vidéos où culture et handicap ne font qu'un.