Les multiples talents de Jean Bellorini, nouveau directeur du Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 22/11/2013 à 16H41
Jean Bellorini au Palmarès du théâtre 2013 (ex-Molières)

Jean Bellorini au Palmarès du théâtre 2013 (ex-Molières)

© Olivier Corsan / PhotoPQR / Le Parisien / AFP

Jean Bellorini a été nommé directeur du Théâtre Gérard Philipe à Saint-Denis en remplacement de Christophe Rauck, a annoncé vendredi la ministre de la Culture Aurélie Filippetti dans un communiqué. Metteur en scène, pianiste et chanteur le jeune homme de 32 ans a tous les talents et ne vit que pour le théâtre.

Révélation théâtrale du Syndicat de la critique, en 2012, actuellement à l'affiche avec "La Bonne Âme du Se-Tchouan, à l'Odéon, Jean Bellorini est à 32 ans un artiste fédérateur, de grand talent. "J'ai rarement vu quelqu'un d'aussi doué, il ne vit que pour ce métier", s'extasiait son ancien professeur Claude Mathieu dans le Figaro.

Cette nomination, qui prendra effet le 1er janvier 2014, a été décidée en accord avec Didier Paillard, maire de Saint-Denis, et Stéphane Troussel,  président du conseil général de Seine-Saint-Denis, précise le communiqué.
 
Né en 1981, Jean Bellorini a été accueilli avec sa compagnie Air de Lune au Théâtre du Soleil ("La Mouette"), puis associé au Centre dramatique national de Toulouse et au Centre dramatique national de Saint-Denis. Son travail "se distingue notamment par ses brillantes adaptations de textes littéraires majeurs ou d'oeuvres du théâtre contemporain dans lesquels il instille une grande vitalité issue du travail collectif de la troupe", fait valoir le ministère.

En 2009 à la Cartoucherie, "Tempête sous un crâne", adaptation des Misérables est saluée par la critique. "Paroles gelées" d'après Rabelais en 2013 lui a valu le prix de la meilleure mise en scène au Palmarès du théâtre.
 
Un projet "solide et joyeux"
"Son projet solide et joyeux s'appuie sur sa bonne connaissance du Théâtre Gérard Philipe et de son territoire" et "associe à son premier mandat trois auteurs, metteurs en scène et leurs équipes - le Collectif In vitro, Jean-Yves Ruf et Bertrand Bossard-", selon le communiqué.
 
Pour sa part, Christophe Rauck prendra la direction du Théâtre du Nord, Centre dramatique national de Lille-Tourcoing.