"Ivo Livi" sur scène, le destin flamboyant d'Yves Montand

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 10/11/2016 à 11H57
L'affiche de la pièce "Ivo Livi..."

L'affiche de la pièce "Ivo Livi..."

© Théâtre de la Gaîté Montparnasse

Vingt-cinq ans après la disparition du célèbre acteur et chanteur à l'âge de 70 ans, une troupe de jeunes auteurs et acteurs porte à la scène la vie d'Yves Montand, né Ivo Livi dans une famille pauvre d'Italie. "Ivi Livi, ou le destin d'Yves Montand" a reçu l'approbation de Carole Amiel, la dernière compagne du fantaisiste disparu. Au théâtre de la Gaîté-Montparnasse jusqu'au 31 décembre.

C'était il y a déjà vingt-cinq ans. Ce soir de novembre 1991, au lendemain du dernier jour de tournage d'IP5, Yves Montand s'écroule, victime d'un infarctus du myocarde. Comme le personnage qu'il vient d'interpréter. Quelques minutes avant de perdre conscience et se retournant sur son existence, il confie à l'ambulancier qui l'emmène à l'hôpital de Senlis : "Avec tout ce que j'ai vécu, j'ai eu une vie tellement formidable que je ne regretterais pas de partir". C'est cette vie formidable qu'une jeune troupe propose sur la scène du théâtre de la Gaîté-Montparnasse jusqu'au 31 décembre 2016 sous le titre "Ivo Livi, le destin d'Yves Montand".

Reportage : J. Mirande / G. Bezou / M. Chekkoumy / V. Jonnet

"Ivo, monta ! "

Ivo Livi, l'enfant d'une famille pauvre de Toscane immigrée à Marseille pour fuir le Fascisme, Yves Montand, l'un des acteurs les plus admirés du dernier tiers du XXe siècle, chanteur et fantaisiste à la présence magnétique. Deux noms, un seul et même homme. Ivi Livi qui avait choisi le pseudonyme d'"Yves Montand" parce que sa mère, quand elle l'appelait pour le faire rentrer à la maison, criait par la fenêtre "Ivo, monta ! " (Ivo, monte ! ). Entre Ivo et Yves, entre l'enfant et l'homme accompli, des femmes, beaucoup, de Simone à Carole en passant par Marilyn et combien d'autres... Des hommes, ses amis, Semprún, Sautet, Marker, de Broca, Costa-Gavras.. Des engagements, en faveur puis contre le communisme et toujours pour des raisons d'humanité. C'est ce foisonnement qui a accompagné son siècle que la jeune troupe se propose de résumer le temps d'une soirée. Rude défi que la dernière compagne de Montand et mère de son seul enfant, Carole Amiel, a vu et qu'elle a chaudement approuvé.

"Ivo Livi ou le destin d'Yves Montand"

"Ivo Livi ou le destin d'Yves Montand"

© Théâtre de la Gaîté Montparnasse