Isabelle Adjani : son retour sur scène, en octobre à Paris, dans "Kinship"

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 26/04/2014 à 11H01
Isabelle Adjani, ici lors de la cérémonie des Césars de 2010.

Isabelle Adjani, ici lors de la cérémonie des Césars de 2010.

© PATRICK KOVARIK / AFP

Isabelle Adjani a annoncé dans le Figaro de samedi son retour prochain sur les planches. Elle sera en octobre sur la scène du Théâtre de Paris dans "Kinship", une pièce contemporaine de l'américaine Carey Perloff.

Isabelle Adjani se produit très rarement au théâtre, où elle avait fait ses débuts il y a près de quarante ans. Sa dernière apparition sur les planches remontait à 2006 avec "La dernière nuit de Marie Stuart", de Wolfgang Hildesheimer (avec une mise en scène de Didier Long).

Au théâtre : "Je ne recommence pas, je continue"...

L'annonce de son retour sur scène est donc accueillie avec enthousiasme. "On me dit : c'est bien, tu reviens sur le devant de la scène. Mais moi, je pense que, comme le dit Anna Karina dans "Pierrot le fou" : "Je ne recommence pas, je continue", explique-t-elle au Figaro. 

"Kinship", qui n'a pas encore été créé aux Etats-Unis, sera mis en scène par Julien Collet-Vlaneck. Isabelle Adjani sera aux côtés de Carmen Maura et Niels Schneider pour interpréter un trio de personnages sans nom  : "Elle", la rédactrice en chef d'un journal local, femme de pouvoir, incarnée par Isabelle Adjani, "L'Amie", sa confiedente, et "Lui", jeune homme engagé par "Elle", fils de "l'Amie". Des liens qu'ils tissent, relations notamment d'amitié, d'admiration, et de passion amoureuse "va naître la tragédie", raconte la comédienne. D'autant plus que le théâtre (un "Phèdre" interprété par Isabelle Adjani) s'insère dans l'histoire : pièce dans la pièce, donc. Pour Isabelle Adjani, "le plus important" est "d'incarner un personnage neuf, dont  l'imaginaire est encore vierge". "Je peux tout inventer, sans référence autre que ce texte et ce que nous allons en faire avec le metteur en scène et mes partenaires", ajoute la comédienne.

... et bientôt au cinéma

D'ici l'automne, Isabelle Adjani sera à l'affiche de "Sous les jupes des filles" (sortie le 4 juin), premier film d'Audrey Dana, que celle-ci présente volontiers comme une "comédie de femmes", pour les femmes. Aux côtés d'Isabelle Adjani, presque exclusivement des actrices : Laetitia Casta, Alice Belaïdi, Marina Hands, Audrey Fleurot, Sylvie Testud, etc. "C'est un film choral dans lequel j'ai un rôle modeste", ajoute Isabelle Adjani dans la même interview au Figaro : ce rôle est celui de Lili, le "personnage le plus discret" du film, la mère d'une fille de 16 ans, "catastrophée par le temps qui passe..."