"Homo Botticelli", la pièce de théâtre qui nous raconte la grotte Chauvet

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 11/10/2013 à 18H43
Prototype de peinture pour le futur espace de restitution de la grotte Chauvet, présenté en juillet 2011

Prototype de peinture pour le futur espace de restitution de la grotte Chauvet, présenté en juillet 2011

© PHOTOPQR/LE DAUPHINE/Stephane Marc

Dix ans après "La Rose, Hommage théâtral à la Grotte Chauvet" l’auteur et metteur en scène Roger Lombardot s’intéresse de nouveau dans « Homo Botticelli » aux peintures de la grotte, considérées pour certaines comme les plus anciennes de l'Humanité. Une façon originale de faire découvrir ce lieu interdit au public, en attendant l'ouverture de l'espace de restitution prévue normalement en 2014

Reportage : F.Haroud, P.Lachaux, S.Bouix
Il y a une dizaine d'années Roger Lombardot découvrait stupéfait les peintures rupestres de la grotte Chauvet en Ardèche. Des fresques gigantesques incroyablement bien conservées bien que vieilles de plus de 30000 ans. Des images qui n'allaient plus le quitter, voire même l'obséder.

Après une première pièce en 2003, Chauvet est encore une fois au coeur de sa nouvelle création "Homo Botticelli". Une pièce qui nous raconte la grotte et ses oeuvres. Son petit théâtre installé dans une cave voutée se transforme alors en espace de restitution. A ses cotés sur scène il a convié une autre amoureuse des lieux, Dominique Baffier, qui n'est autre que la conservatrice de la grotte Chauvet depuis l'an 2000.
AfficheHomoBotticelli © Roger Lombardot
"Homo Botticelli" à l'Atelier-Théâtre de Laurac-en-Vivarais (Ardèche)- Du 10 octobre au 1er novembre
Les jeudis, vendredis et samedis à 20h30 - Le dimanche à 17h
Réservation obligatoire au 04 75 36 90 99