Hercule et Oedipe, "Les exilés de Thèbes" à la Passerelle de Saint-Brieuc

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 08/11/2011 à 16H36
Hercule et Oedipe

Hercule et Oedipe

© DR

Ce sont deux héros de la mythologie. Deux âmes torturées qui furent maudites par les Dieux pour leurs crimes. Hercule et Oedipe ont inspiré une pièce au metteur en scène Cédric Gourmelon. "Hercule/Oedipe, Les exilés de Thèbes" est adaptée des écrits de Sénèque "Hercule Furieux" et "Oedipe". Une création de "La passerelle", Scène Nationale de Saint Brieuc. Le spectacle est à voir du 8 au 10 décembre 2011 à Rennes.

Les héros sont finalement des hommes comme les autres.

C’est peut-être le message que veut faire passer Cédric Gourmelon avec sa pièce « Hercule/Oedipe, les exilés de Thèbes ».
Il s’est inspiré des écrits du philosophe et homme d’Etat Romain Sénèque pour nous raconter des passages terribles de la vie de deux héros de la mythologie, Hercule et Œdipe.

La pièce est divisée en deux parties bien distinctes, qui ont comme seul lien l’exil de deux hommes dans leur patrie commune, Thèbes.
Revenu victorieux de ses célèbres travaux, Hercule bascula dans la folie et massacra ses enfants. Quant à Œdipe, il tua son père et épousa sa mère. Tous deux furent maudits par les Dieux et contraints à expier leurs terribles fautes en exil.

Cette adaptation moderne des écrits de Sénèque est l’œuvre de la traductrice Florence Dupont. Cette latiniste est une spécialiste de la littérature et du théâtre antique. Agrégée de lettres classiques, elle fit sensation en 1991 avec son livre « Homère et Dallas » (Editions Kimé). Dans cet ouvrage, elle ose un parallèle entre l’œuvre d’Homère et la série « Dallas », le succès du théâtre romain et celui de la culture populaire actuelle. Elle fut à l’époque accusée par Alain Finkielkraut de mettre au même niveau la culture savante et la culture populaire.