Haïti, un "sujet à vif" du festival d'Avignon

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 16/07/2011 à 10H33
Haïti, un "sujet à vif" du festival d'Avignon

Haïti, un "sujet à vif" du festival d'Avignon

© Culturebox

Dans du concentré de théâtre pour des professionnels comme pour le grand public - une série de "sujets à vif "- le festival d'Avignon propose avec la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD) des pièces de 30 minutes. Un peu comme si un festival de cinéma avait un espace pour les courts-métrages expérimentaux. Parmi elles, "Terre, cri, effarement", de l'auteur haïtien Guy Régis Junior.

Deux femmes perchées sur une colline après une grande catastrophe. Pour révéler l'effroi. Leur effarement. Leur grand dédain du mal. Du mâle. L'effort de devoir vivre encore. Exister après cette chose indicible. Le rituel de la continuation. Deux femmes. D'elles-mêmes d'autres gens. Sur d'autres territoires éteints. Après une grande guerre. Une épidémie effroyable. Après le dur passage du mal. Du mâle. Elles ne terminent pas de parler. Elles ne terminent pas de se taire. Ne finiront jamais par tout dire. Comme jamais on ne finit jamais par tout dire au théâtre. Ressasser l'humaine condition. Le charme de la désolation.
Guy Régis Jr

A voir aussi sur Culturebox,
- Les-écrivains-d'haiti-au-festival-étonnants-voyageurs
- Louis-Philippe-Dalembert-écrivain-haïtien-en-résidence-à-Berlin
d'autres vidéos sur l'édition 2011 du Festival d'Avignon !