Grève à la Comédie-Française, "Le Malade Imaginaire" remplace Goldoni

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 11/01/2012 à 10H21
Le Théâtre Ephémère de la Comédie-Française (6/1/2012)

Le Théâtre Ephémère de la Comédie-Française (6/1/2012)

© Bertrand Guay / AFP

Inauguration perturbée pour le Théâtre Ephémére de la Comédie-Française, construit dans les jardins du Palais-Royal afin d'accueillir le public pendant la durée des travaux de la salle Richelieu. Mercredi, comme prévu il ouvrira au public mais avec un programme modifié, en raison d'un mouvement de grève, a annoncé mardi l'administratrice générale, Muriel Mayette. "Le Malade Imaginaire" de Molière sera joué du 11 au 15 janvier, en remplacement de "La Trilogie de la Villégiature" de Goldoni. On apprends lundi 16 janvier que les représentations prévues lundi et mardi dans le nouveau Théâtre éphémère sont annulées. L'assemblée générale a reconduit la grève.

Un choix dicté par l'importance de la production du Goldoni mis en scène par Alain Françon, quatres heures de spectacles qui exigent une équipe technique lourde.
"En tant qu'administratrice générale de la Comédie-Française, mon devoir est de protéger vos métiers, notre public et la troupe. Je continuerai donc en conscience et avec les acteurs à lever le rideau encore et toujours, quoi qu'il arrive", affirme Muriel Mayette. Elle regrette, en outre, que "les propositions de prime exceptionnelle etd'ouverture de la négociation sur une nouvelle grille salariale ne suffisent pas à lever" le préavis de grève.

Préavis de grève illimité pour une question de répartition des bébéfices

Les salariés de la Comédie-Française ont déposé un préavis de grève illimitée à partir de mercredi. Leur revendication : obtenir une augmentation de la part variable de leur salaire liée aux excédents de l'établissement.
Actuellement, les bénéfices sont partagés chaque année à raison de 76,5% aux 37 sociétaires, 16,5% aux 360 salariés et pensionnaires, 7% étant mis en réserve, selon les syndicats. "C'est bien l'ensemble des salariés qui devrait avoir droit à la juste reconnaissance de sa participation aux excédents accumulés par l'entreprise et produits par sa force de travail", plaide le communiqué du Synptac-CGT.
L'appel à la grève fait suite à un premier arrêt de travail de cinq jours entre le 27 et le 31 décembre. Durant cette période, une seule pièce "Le jeu de l'amour et de hasard" de Marivaux, avait pu être jouée, ses décors étant déjà en place au moment du déclenchement du mouvement. Les représentations des autres spectacles programmés en alternance avaient dû être annulés.

 

Théâtre Ephémère