"Grand fracas issu de rien" au Théâtre du Peuple

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 03/08/2011 à 17H03
"Grand fracas issu de rien" au Théâtre du Peuple

"Grand fracas issu de rien" au Théâtre du Peuple

© Culturebox

Après "Le Brame des biches", entrez dans le cabaret "Grand fracas issu de rien", deuxième spectacle de la saison 2011 au Théâtre du Peuple de Bussang (Vosges). Jusqu'au 27 août, des jongleurs de mots, des chanteurs lyriques déjantés et des dresseurs de balles réalisent des prouesses sur des airs de Purcell ou Bernstein.

Dans cette pièce, Pierre Guillois conserve la folie de ses précédentes pièces mais ajoute des effets visuels inattendus. Le metteur en scène explique avoir voulu, encore plus qu'à l'accoutumée, chatouiller les sens des spectateurs. Ses comédiens évoluent parmi des lettres et des mots qui apparaissent, comme projetés sur un écran invisible disposé autour d'eux. Quant à l'atmosphère, on passe du rire au drame en faisant un détour par le rêve. D'ailleurs, le propos rappelle parfois la poésie d'un précédent spectacle présenté en 2009 : "Gilles, cabaret poétique".
Depuis quelques années, la troupe alterne entre le cirque renouvelé et la comédie potache comme avec "Le gros, la vache et le mainate", une "opérette barge" montée en 2010.
Auteur, acteur et metteur en scène de pièces et de spectacles de rue, Pierre Guillois a été l'assistant de Jean-Michel Ribes et Matthew Jocelyn, notamment. Directeur artistique de la compagnie Le fils du grand réseau, il signe en août 2011, sa dernière création en tant que directeur du Théâtre du Peuple. Après six années à sa tête, il quitte l'institution vosgienne et laisse sa place à Vincent Goethals.

A voir aussi sur Culturebox :
- Le gros la vache et le mainate, du lourd à Bussang
Le prix du pain, création 2010 du Théâtre du Peuple de Bussang
- Comédiens professionnels et amateurs dans le brame des biches au theatre du peuple