Gardenia au Théâtre National de Chaillot : vieillesse, travestis et transgenres

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 27/11/2010 à 10H49
Gardenia au Théâtre National de Chaillot : vieillesse, travestis et transgenres

Gardenia au Théâtre National de Chaillot : vieillesse, travestis et transgenres

© Culturebox

Le Théâtre National de Chaillot à Paris propose jusqu'au 27 novembre 2010 la comédie musicale "Gardenia". Il y est question de vieillesse, avec pour décor un cabaret de travestis.

Ce spectacle a été présenté pour la première fois durant l'été 2010 au Festival d' Avignon. Il y a connu un succès important. Cette nouvelle présentation à Chaillot marque donc le commencement d'une tournée de deux ans qui conduira la troupe sur les routes de France, puis sur celles de toute l'Europe. L'idée originale revient à Vanessa Van Durme, qui joue dans la pièce une sorte de maître de cérémonie. Elle a soixante-deux ans, et est née garçon. Comédienne, elle a eu l'idée d'écrire cette histoire en voyant un documentaire espagnol, "Yo soy asi", traduisez "Je suis ainsi". C'était le récit de la fermeture d'un vieux cabaret, un pendant barcelonais du célèbre et parisien Chez Michou. "Gardenia" raconte donc une fermeture d'établissement, et l'on voit sur scène des artistes travestis et transexuels pour la plupart à la retraite, toujours élégants mais enfermés dans des corps flétris. Le propos, développé dans la mise-en-scène par Alain Platel et Franck Van Laecke, n'est pas d'aller dans le patos, mais de conter cette histoire avec humour et tendresse.

A voir aussi sur Culturebox :
- "Le mardi au Monoprix" avec Jean-Claude Dreyfus de passage au Havre
- Madame Mouchabeurre des Caramels Fous, au Théâtre le Trianon
- In et Out, 32ème édition du Festival du film gay et lesbien