Francophonies en Limousin: My name is... Dieudonné Niangouna

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 02/10/2012 à 17H42
My name is... Dieudonné Niangouna

My name is... Dieudonné Niangouna

© France 3

"My name is". C'est avant tout des mots. Un texte puissant de Dieudonné Niangouna qui dénonce le système. Merveilleusement mis en scène et interprété par Harvey Massamba, il était présenté aux Francophonies en Limousin.

Une toile blanche percée d’un trou, un comédien au milieu de ce trou. Voici le décor du spectacle My name is...
Un décor d'une incroyable simplicité, et d'une grande efficacité. Car, ici le trou représente le système. La toile qui fait office de scène sert d’écran de projection sur lequel sont bombardées des images du photographe Nicolas Guyot.
Au milieu de tout cela, Harvey Massamba déclame. Il tente de dire des choses dans un environnement hostile voire agressif.
Le texte est signé de l'artiste congolais Dieudonné Niangouna. L'auteur est célèbre pour ses manuscrits et ses mises en scène d’une rare force expressive.

Le théâtre de Niangouna ne raconte pas, il donne à voir, à travers des images et des métaphores obsédantes. Les mots sonnent forts. Résonnent.
Dieudonné Niangouna n'y va pas par quatre chemins.
Pour lui, «l'état ne donne pas, il te met dans le système. Un genre de bordel qu’on appelle la loi". Choc de mots, d’idées, d’absurdités brazzavilloises, pourraient penser certains. A ceux qui ne voit en lui, qu'un artiste qui met des mots sur les maux de l'Afrique seront déçus. Son texte est universel. Comme il aime le dire lui-même, il se sent d'abord artiste, accessoirement africain. 

Dieudonné Niangouna, 2008

Dieudonné Niangouna, 2008

© DR / Théâtre de Cavaillon