François Morel annonce la fin du monde pour dimanche

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 10/04/2013 à 11H50
François Morel

François Morel

© Thomas Mailaender

"La fin du monde est pour dimanche". Il ne s'agit pas d'une nouvelle prédiction mais du titre du dernier spectacle de François Morel. L'humoriste a choisi la Rochelle pour débuter sa tournée. Il est à la Coursive du 8 au 13 avril 2013.

Il y a bien des manières d'annoncer la fin des temps. Déjà le 21 décembre 2012, François Morel en avait fait une chronique hilarante sur France Inter. Aujourd'hui ce qui fut finalement un non-évènement lui a inspiré un spectacle entier qu'il a choisi d'interpréter seul sur scène.

Il entre dans la peau de toute une série de personnages. Une pièce "existentielle" mise en scène par Benjamin Guillard dans laquelle il aborde des thèmes universels et intemporels mais à travers son regard inévitablement drôle et quelques fois désespéré. 

Reportage : D. Gomez / N. Pagnoux-Tourret 
Comme un petit air d'Audiard
Dans entretien accordé au Figaro.fr en janvier 2013, à la question « quelles personnalités vous ont marqué », François Morel répond sans hésiter : La liste est longue, nous dit-il « Brassens, que j'ai découvert adolescent et qui n'a jamais cessé de m'accompagner; Raymond Devos, pour sa légèreté, sa capacité à élever le débat sans être pédant; Moustaki, pour son sens indéfectible de la liberté. Je pense souvent à Serge Rousseau que j'aimais beaucoup. Un homme qui avait une si belle attitude vis-à-vis des autres, attentif, bienveillant, profond, rieur. Il me manque". Il aurait  également pu ajouter Michel Audiard. Car cette pièce résonne comme un hommage au scénariste, dialoguiste et réalisateur qui jouer merveilleusement avec les mots. 

"La fin du monde est pour dimanche" une phrase extraite de son dernier roman "la Nuit, le jour, et toutes les autres nuits"  (1978 chez Denoël) qui est le point de départ de tout le spectacle. 
François Morel, La Rochelle, fin du monde

François Morel, La Rochelle, fin du monde

© Archives Pascal Couillaud
Morel sans les Deschiens
Grâce à Jérôme Deschamps et Macha Makeïeff créateur des Deschiens diffusés à la télévision, François Morel va connaitre une notoriété fulgurante auprès du grand public. La série est un véritable succès. Lorsqu’elle s'arrête au début des années 2000, la troupe a réussi à faire connaitre son humour un peu particulier.

De retour sur les planches, les spectateurs répondent présent à chacune de leur proposition artistique. Cette fois-ci M. Morel affronte seul le public. Et une fois encore les fans sont fidèles. Les cinq soirées, du 8 au 15 avril, sont complètes. Bonne nouvelle : François Morel reviendra présenter sa pièce à la Rochelle en novembre 2013.


"La fin du monde est pour dimanche" de François Morel et Benjamin Guillard à La Coursive 
4 rue Saint-Jean-du Pérot 17000 La Rochelle
Réservation de 14h à 18h00 au 05 46 51 54 02 ou 03


Puis en tournée en France 
à Paris du 18 avril au 22 juin 2013 à la Pépinière Théâtre