Franck Leboeuf au théâtre : "Je sais être patient et attendre le bon moment"

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 09/10/2014 à 18H11
Franck Leboeuf, de la pelouse aux planches.

Franck Leboeuf, de la pelouse aux planches.

© Geoff Caddick / AFP

Tout vient à point à qui sait attendre. Franck Leboeuf aura attendu presque trente ans pour réaliser son rêve d'enfant, devenir comédien. Le champion du monde 98 se produit jusqu'au 30 novembre prochain à la Comédie Caumartin dans "Ma belle-mère, mon ex et moi". L'ancien défenseur central des Bleus était ce jeudi 9 octobre l'invité des "Cinq dernières minutes" de France 2.

Lorsqu'il était enfant, sa mère adorait le théâtre, son père le foot. C'est en hommage à ce dernier que Franck Leboeuf devient footballeur professionnel en 1988 avec le succès que l'on sait. Champion du monde et d'europe avec l'équipe de France, vainqueur de la Coupe d'europe des vainqueurs de coupes avec Chelsea, Leboeuf a tout gagné ou presque. Lorsque sa carrière sportive prend fin en 2005, il décide d'emménager à Los Angeles où ses rêves d'enfant vont pouvoir prendre corps.

Un nouveau départ
Après deux ans de cours de comédie, il décroche des petits rôles dans plusieurs productions jusqu'à la consécration en 2012 : la pièce de Bruno Druart et Erwin Zirmi, "Ma belle-mère, mon ex et moi" est un succès. Franck Leboeuf y joue un journaliste célèbre dont la vie va être bouleversée par l'intrusion de son ex-belle mère (Katia Tchenko). Déjà acclamée en région, en suisse et au Luxembourg, la pièce revient sur scène cet automne à la Comédie Caumartin.

Invité du journal de France 3 Paris-Ile-de-France, Frank Leboeuf raconte son plaisir d'être sur scène tout en évoquant sa carrière au cinéma.
"Ma belle-mère, mon ex et moi" à la Comédie Caumartin
De Bruno Druart et Erwin Zirmi avec  Frank Leboeuf, Katia Tchenko, Christine Lemler et Nicolas Vitiello
Jusqu'au 30 novembre , du mari au samedi à 20h45 et le dimanche à 15h30.
25 rue Caumartin, Paris IXe
Tél : 01 47 42 43 41