Festival d'Avignon 2010:dans "Sakura" les marionnettes démasquent le mal-être adolescent

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 26/07/2010 à 14H41
Festival d'Avignon 2010:dans "Sakura" les marionnettes démasquent le mal-être adolescent

Festival d'Avignon 2010:dans "Sakura" les marionnettes démasquent le mal-être adolescent

© Culturebox

Bilan 2010 positif pour le théâtre des Alberts de la Réunion, venu au festival d'Avignon avec lle spectacle " Sakura", trois ans après "Accidents", dans le même Espace Alya. Ce récit d'une adolescente confrontée à l'absence du père a séduit le public comme les professionnels. Un joli conte pour les adultes restés enfants... La compagnie envisage une belle tournée dans l'Hexagone en 2011.

C'est l'histoire de Sara, une jeune fille de 15 ans, âge où l'on est sur le fil du rasoir. Quand elle regarde le monde, elle oscille entre un goût prononcé pour le morbide, et une fantaisie troublante. Le père de Sara parle aux bourgeons mais ne voit pas sa fille grandir alors que la mère "se fond dans la tapisserie".
"Sakura" est une pièce fantasque qui aborde différents thèmes: le monde impitoyable de l'adolescence avec ses interrogations existentielles(trouver sa place en accueillant un corps qui prend des proportions inquiétantes),mais aussi  l'absence du père.
 Heureusement, Sara est pleine de ressources. Entre tentatives de suicides, et métal à plein volume écouté avec son complice Darwin, son rat psychanalyste, la voici préparant le gâteau d'anniversaire de ses quinze ans dans une relative sérénité.
La magie de la marionnette, utilisée avec une dextérité sans faille, permet des représentations étonnantes de la perception que peut avoir une adolescente
des choses et des évènements,
  

A voir aussi sur Culturebox :

- > d'autres vidéos sur le Festival d'Avignon
- > Festival Off d'Avignon
- > les festivals de l'été 2010