"Faim de loup", un spectacle qui se dévore au festival Amarelles

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 13/01/2010 à 14H59
"Faim de loup", un spectacle qui se dévore au festival Amarelles

"Faim de loup", un spectacle qui se dévore au festival Amarelles

© Culturebox

Dans le cadre du 4ème Festival jeune public "Amarelles" à Draguignan (du 5 au 29 janvier 2010), le Théâtre de Draguignan propose "Faim de loup", un spectacle mis en scène par l'allemande Ilka Schönbein, qui revisite le conte des Frères Grimm, Le petit Chaperon rouge. Sur scène, une seule comédienne qui est aussi manipulatrice, Laurie  Cannac, dont le corps se transforme via des marionnettes. 

Ilka Schönbein a d'abord été formée à la danse eurythmique de Rudolph Steiner, avant d'étudier l'art de la marionnette auprès d'Albrecht Roser. Elle a ensuite fait ses débuts dans la rue, mêlant danse, mime et marionnette. Puis elle a créé sa propre compagnie, le Theater Meschugge, dont le premier spectacle, "Métamorphoses", a été conçu pour la rue et pour un public très large. Très vite, elle a développé un rapport très particulier avec la marionnette : " J'ai découvert que la démarche la plus intéressante, c'est de créer la marionnette à partir de mon coprs. Il se passe un truc quand je me sépare de moi-même, par quelques accessoires. Mon corps est devenu part intégrante de mon matériau". Ilka Schönbein est un personnage à elle toute seule : elle mène une vie nomade, se déplacant dans son propre bus, où elle dort la plupart de l'année. Elle crée et construit seule ses spectacles et marionnettes tout en s'appuyant sur d'autres artistes. Un peu comme un enfant qui se façonne un monde bien à lui tout en ayant besoin du regard bienveillant de ses proches pour s'épanouir.

A voir aussi sur Culturebox
 Le théâtre jeune public
 Les contes adaptés au théâtre