Edouard Baer bientôt sur scène à Paris avec Leïla Bekhti

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 19/08/2012 à 19H41
Leïla Bekhti et Edouard Baer, "... à la Française" aux Arènes de Doué-la-Fontaine (28/6/2012)

Leïla Bekhti et Edouard Baer, "... à la Française" aux Arènes de Doué-la-Fontaine (28/6/2012)

© Laurent Combet / Le Courrier de l'Ouest / Maxppp

Comédien, dramaturge, scénariste, réalisateur, homme de radio et de télévision, Edouard Baer, 45 ans, prépare son retour sur scène, à Paris, avec la pièce "... À la Française", au Théâtre Marigny à partir du 21 septembre. Il aura, parmi ses partenaires, deux jeunes et vaillantes recrues issues du cinéma, dont Leïla Bekhti qui fera ses grands débuts au théâtre...

Deux ans après "Miam Miam" (créé fin 2009, repris en 2010, et dont une représentation a été retransmise sur France 2 le 2 août 2010), Edouard Baer s'apprête à présenter sa sixième pièce en tant qu'auteur ou co-auteur.

Ses débuts de dramaturge remontent à 1997 avec "Le Goût de la hiérarchie". Ont suivi "Le Grand Mezze" co-signé par François Rollin (2002), "La Folle et Véritable Vie de Luigi Prizzoti" (2006), "Looking for Mister Castang" (2007), et enfin "Miam Miam" (2009).

Le thème de la nouvelle pièce
À la veille d'une conférence du G20, les Français minés par un terrible auto-désamour disposent d'une nuit pour "sauver la France", à savoir corriger leur vilaine image de "grognons, sales, vieux, arrogants"... "Vaste programme", soupirerait le Général. À l'origine, la pièce s'appelait "C'est beau, c'est grand, c'est généreux... la France", avant un changement de titre pour une formule plus ramassée.

Edouard Baer "à la Française" (2012)

Edouard Baer "à la Française" (2012)

© DR
Sur scène, les fidèles de la troupe... et deux recrues de choc
Dans "... À la Française !", Edouard Baer va retrouver des fidèles comme Atmen Kelif, Lionel Abelanski, Léa Drucker ou Alka Balbir.

En outre, deux jeunes acteurs, qui se sont distingués récemment au cinéma, rejoindront Edouard Baer et ses compagnons : Leïla Bekhti et Vincent Lacoste. La première a remporté le César 2011 du meilleur espoir féminin pour sa performance dans "Tout ce qui brille", la comédie de Géraldine Nakache et Hervé Mimran (2010). Le second tenait le rôle principal, mémorable, dans "Les Beaux gosses" de Riad Sattouf en 2009.

Quant à Edouard Baer, alias "Luigi" (encore lui !), il s'est dessiné un rôle d'incarnation de l'humour et du chic à la française, censé être le grand sauveur, et forcément tiraillé par de grandes interrogations : "Comment parvenir à faire danser les foules sur la grandeur de notre industrie nucléaire ?" ou "Peut-on encore faire rêver le monde avec la tour Eiffel, nos flacons de parfum haute couture et nos fameux 400 fromages ?"... Vivement le 21 septembre.

"... À la Française !"
Du 21 septembre au 29 décembre 2012 à Paris
Toutes les infos sur le site du Théâtre Marigny


Edouard Baer interviewé lors de la présentation de sa nouvelle pièce aux Arènes de Doué-la-Fontaine (Maine-et-Loire) en juillet 2012 (reportage du Festival d'Anjou)