Dominik Bernard, comédien guadeloupéen à l'affiche en Avignon

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 16/07/2011 à 10H33
Dominik Bernard, comédien guadeloupéen à l'affiche en Avignon

Dominik Bernard, comédien guadeloupéen à l'affiche en Avignon

© Culturebox

Le théâtre d'outre-mer est présent dans de nombreuses salles du festival d'Avignon. Dominik Bernard, comédien originaire de Guadeloupe, prend place dans deux pièces du off. On le retrouve ainsi en duo, à la Chapelle du Verbe Incarné (le lieu d'accueil des TOMA, les Théâtres d'Outre-Mer en Avignon), dans le conte guadeloupéen de Gaël Octavia, "Congre et Homard" puis aux cotés de la troupe guyanaise de Valérie Goma dans son adaptation de "Lucy", d'après "Lucy comme les chiens" de Catherine Rey. 

Dominik Bernard est un comédien guadeloupéen qui a joué notamment dans des pièces de Shakespeare, Strindberg, Glissant, Brecht. Au  festival d'Avignon, il interprète deux rôles dans deux pièces du Théâtre d'Outre-Mer en Avignon, à la Chapelle du Verbe Incarné. Dans "Congre et Homard" de Gaël Octavia, il est un mari cocu qui joue avec sa proie; dans "Lucy", un facteur aux allures de proxénète des bidonvilles. Formé aux Etats-Unis, aux Antilles et en France, il est actuellement directeur artistique de la Compagnie du Pélican Jaune, aux Abymes, en Guadeloupe.
"Congre et Homard" retrace l'histoire d'un pêcheur, d'âge mûr et d'un autre plus jeune, chômeur, respectivement mari et amant d'une même femme. Les deux hommes s'affrontent dans un face à face infernal, au dessus duquel plane l'ombre de l'épouse infidèle.
Duo classique exploité par la compagnie guadeloupéenne Textes en Paroles sur de multiples registres : cynique, polar, vaudeville. Comme une fable où les animaux sont les figures de deux archétypes : l'amoureux clandestin et l'amoureux officiel. Le congre est une anguille de mer, prédateur du poulpe, le homard un crustacé, proie du poulpe. Entre eux un pacte, comme si le cocu et l'amant pouvaient s'accorder sur un point : la femme aimée.
Gaël Octavia s'est inspiré d'une histoire vraie racontée par un pêcheur. Il se sert de cette histoire pour aborder la question du mariage, de l'amour et de l'infidélité.
Un spectacle à découvrir au TOMA pendant le mois de juillet 2011. 

A voir aussi sur Culturebox, d'autres vidéos sur l'édition 2011 du Festival d'Avignon !

- Le théâtre d Outre Mer par Greg Germain