"Des souris et des hommes", un succès non démenti au Théâtre du Palais-Royal

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 07/03/2015 à 18H12
Philippe Ivancic et Jean-Philippe Evariste sur la scène du théâtre du Palais-Royal, lors du filage de la pièce "Des Souris et des hommes" (28 janvier 2015)

Philippe Ivancic et Jean-Philippe Evariste sur la scène du théâtre du Palais-Royal, lors du filage de la pièce "Des Souris et des hommes" (28 janvier 2015)

© Raymond Delalande / Sipa

Treize ans après sa première représentation, la pièce « Des souris et des hommes », mise en scène par Jean-Philippe Evariste et Philippe Ivancic, attire toujours autant de spectateurs. Le chef-d’oeuvre de Steinbeck est à l’affiche au Palais-Royal, à Paris.

L'adaptation du roman « Des souris et des hommes » fait salle comble depuis sa première représentation. C’était en 2002, au Théâtre 13, à Paris. Ensuite, il y a eu d’autres grands triomphes, en 2010 au Théâtre du Petit Saint-Martin, en 2012 au Théâtre 14, puis six tournées à guichets fermés. Aujourd’hui, les dix comédiens sont sur la scène du Palais-Royal jusqu’au 31 mars.

Reportage : N.Lemarignier/J6M Lequertier/LMarques/A.Grenier-Comard
La recette du succès
Les deux metteurs en scène jouent les deux principaux rôles dans la pièce, George et Lennie. « On n’a pas de têtes d’affiche, explique Jean-Philippe Evariste. Des comédiens comme nous, nous ne sommes pas obligés de les payer très cher. Donc on peut faire exister des projets comme celui-ci ». À cela s’ajoutent des décors peu coûteux.

Une pièce résolument moderne
Le public, lui, adhère surtout à l’histoire. Un drame écrit dans les années 30 aux États-Unis, mais aux thèmes intemporels et universels. « Des souris et des hommes », ça parle de chômage, d’exclusion, de discrimination mais aussi de fraternité et d’amitié. Des sujets plus que jamais d’actualité qui touchent toutes les générations.
 
Des souris et des hommes : le livre
« Des souris et des hommes » est un roman de l’écrivain américain John Steinbeck, publié en 1937. Il raconte une histoire d’amitié entre George et Lennie, un retardé mental. Les deux hommes parcourent les grands espaces californiens à la recherche de travail. Ils entretiennent le même rêve : acquérir assez d’argent pour acheter une ferme, synonyme de liberté et de paix. Un rêve américain qui ne se réalisera jamais. 

"Des souris et des hommes",
jusqu'au 31 mars 2015 au Théâtre du Palais-Royal
38 rue Montpensier
75001 Paris