"Démons" : 4 vedettes et 2 couples qui se déchirent

Par @sophiejouve1 Rédactrice en chef adjointe de Culturebox, responsable de la rubrique Théâtre-Danse
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 16/09/2015 à 10H46
Marina Foïs et Romain Duris dans "Démons" de Lars Noren

Marina Foïs et Romain Duris dans "Démons" de Lars Noren

© Giovanni Cittadini Cesi

Marinas Foïs, Anaïs Demoustier, Romain Duris et Gaspard Ulliel réunis dans "Démons" de Lars Noren, mis en scène par Marcial Di Fonzo… La fine fleur du cinéma au service d'un portrait de couple au vitriol, l'affiche en jette !

Un engrenage cruel et impudique

C'est un projet double auquel s'est attelé Martial Di Fonzo Bo : une proposition scénique (d'après une adaptation signée Per Nygren et Louis-Charles Sirjacq) et un film tourné pour Arte (diffusion le 2 octobre à 22h45).

En crise profonde, le couple formé par Romain Duris (Franck) et Marina Foïs (Katarina) se laisse aspirer dans un engrenage cruel et impudique, alors que la mère de Franck a été enterrée le jour même, comme ses cendres contenues dans un sachet en plastique viennent le rappeler. 
Un engrenage cruel et impudique

Un engrenage cruel et impudique

© Giovanni Cittadini Cesi
Dans ce huis clos dans lequel ils semblent se complaire, ils entrainent "pour le fun" un jeune couple de voisins. Elle, jolie et naïve, vient de mettre un nouvel enfant au monde, lui fragile et déjà englué dans sa vie de famille est un joli jouet tout trouvé. 
Un quatuor de vedettes du cinéma dirigé par Marcial DI Fonzo BO

Un quatuor de vedettes du cinéma dirigé par Marcial DI Fonzo BO

© Giovanni Cittadini Cesi

Lars Noren, le fossoyeur du couple

Ecrivain des conflits, fossoyeur du couple, Lars Noren nous entraine dans une dissection des sentiments rempli d'excès, avec parfois des moments fulgurants d'amour.

Il joue avec une intelligence féroce et lucide sur la différence des couples, l'un plus mur et instruit pour qui cette immense scène de ménage ressemble aussi à une quête d'amour absolu, où ils risquent autant de se perdre que de se retrouver. L'autre à mille lieux de ces jeux pervers, est probablement sauvé sans qu'il le sache par la routine de leur vie et de leurs jeunes enfants.

On vient d'abord pour le quatuor de jeunes stars

Mais s'il est évident que Lars Noren est un grand auteur de théâtre, on viendra voir d'abord "Démons" pour le quatuor de jeunes stars, qui ont déjà tous une superbe carrière cinématographique derrière eux. 
Gaspard Ulliel et Romain Duris

Gaspard Ulliel et Romain Duris

© Giovanni Cittadini Cesi
Disons-le, nous avons trouvé Romain Duris et Marina Foïs très bien, Demoustier et Ulliel plus en retrait mais c'est en partie leur rôle qui le veut.

Bien sûr, et cela tient à la direction d'acteur de Di Fonzo Bo, on aurait pu envisager un couple Frank-Katarina beaucoup plus glaçant et nous laissant au final bien plus bouleversés.

Il n'empêche, chacun des 4 acteurs a une expérience de théâtre. Dans le cas de Marina Foïs, assez importante, plus réduite pour les trois autres (Duris avec Bernard-Marie Koltès, Ulliel avec Joe Orton et Demoustier avec Christophe Honoré), mais tous ont prouvé qu'ils pouvaient défendre un texte en scène.

On va donc voir ce quatuor pour de bonnes raisons… théâtrales ! Car même si les réserves que nous avons faites ne nous font pas dire que ces "Démons" sont impérissables, ils restent cependant un spectacle que l'on suit avec intérêt jusqu'au bout.

"Démons" au Théâtre du Rond-Point 
Du 9 septembre au 11 octobre 2015
A 21h, dimanche à 15h
2 bis avenue Franklin Roosevelt, Paris VIIIe
Réservation : 01 44 95 98 21