Décès à Moscou du metteur en scène de théâtre Piotr Fomenko

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 09/08/2012 à 09H40
Le metteur en scène russe Piotr Fomenko est mort

Le metteur en scène russe Piotr Fomenko est mort

© RIA NOVOSTI

L'un des plus célèbres metteurs en scène du théâtre russe, Piotr Fomenko, est mort jeudi à Moscou à l'âge de 80 ans, a indiqué l'agence Interfax.

Fomenko a monté plus de 60 spectacles tout au long de sa carrière, aussi bien des pièces du répertoire classique russe, notamment de Tolstoï, Tchékhov et Pouchkine, que des oeuvres d'auteurs soviétiques comme Voznessenski et Tvardovski ou français comme Le Misanthrope de Molière ou Caligula de Camus.

Né en 1932, Piotr Fomenko étudie d'abord le violon à l'Institut musical Gnessine. avant d'apprendre la comédie à l'école-studio du Théâtre d'Art, dont il est renvoyé au bout de deux ans et demi. Il se forme comme metteur en scène au G.I.T.I.S. (Conservatoire d'art dramatique), dans la classe d'Andreï Gontcharov. A partir de 1961, il commence un long parcours qui va le conduire dans près de quarante théâtres de l'ex-U.R.S.S., de Moscou à Tbilissi, en passant par le théâtre de la Comédie de Léningrad.

Brimé à Moscou, exilé en Géorgie
En 1965, il monte "L'Instruction" de Peter Weiss à la Taganka que dirige Iouri Lioubimov. L'année suivante, sa mise en scène de "La Mort de Tarelkine", d'Alexandre Soukhovo-Kobyline, est interdite à Moscou, tout comme en 1968 "Mystère-Bouffe" de Maïakovski. On finit par lui interdire de travailler à Moscou et à Leningrad, on l’envoie en Géorgie.

Amateur de théâtre français, Fomenko avait monté "Le Misanthrope" de Molière, "Caligula" de Camus ainsi que "la Folle de Chaillot" et "La guerre de Troie n'aura pas lieu" de Jean Giraudoux.

Invité à la Comédie-Française en 2003
En 2003, il avait été invité à Paris par la Comédie-Française pour monter "La Forêt" de Nikolaï Ostrovski, en français avec des acteurs de la Comédie-Française. Le spectacle avait fasciné le public et la critique. "Quelle ténacité merveilleuse ! Il est capable de passer cinq heures sur trois minutes de jeu !", s'était alors émerveillé Marcel Bozonnet, l'administrateur de la Comédie-Française. Piotr Fomenko avait de la même façon travaillé sur la scène d'autres théâtres à l'étranger, notamment en Pologne et en Autriche.

Apprécié pour son inventivité et son sens de l'ironie, sa manière de présenter les classiques russes les rendait modernes, ce qui explique sans doute le succès et le prestige de son théâtre à Moscou.

Piotr Fomenko est décédé alors qu'il travaillait à la mise en scène d'une nouvelle pièce, "Boris Godounov", d'après l'oeuvre d'Alexandre Pouchkine.