Beau succès des Nuits de Fourvière 2012 à Lyon

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 02/08/2012 à 16H38
Gabriela Quintero (L) and Rodrigo Sanchez from "Rodrigo y Gabriela" duo, perform on stage on July 14, 2012,

Gabriela Quintero (L) and Rodrigo Sanchez from "Rodrigo y Gabriela" duo, perform on stage on July 14, 2012,

© Jeff Pachoud / AFP

Plus de 166.000 spectateurs se sont pressés au festival lyonnais des Nuits de Fourvière cette année. Un chiffre satisfaisant, car en légère hausse par rapport à l'an dernier. Malgré une météo bien peu clémente, la fréquentation a atteint en moyenne, 85% sur les 121 représentations au programme. Bon nombre des 43 spectacles présentés entrent, à n'en pas douter, dans l'Histoire de ce festival comme les concerts de Björk, Bob Dylan, Ben Harper ou encore Laurent Voulzy.

Du côté des six créations proposées par les Nuits, mention spéciale pour "Le Bourgeois Gentilhomme" qui a ouvert le festival. Le comédien Denis Podalydès a réussi son pari de monter cette célèbre pièce du répertoire sous forme d'une rafraîchissante comédie-ballet grâce au professionnalisme de son équipe comme Christophe Coin à la direction musicale et Christian Lacroix pour les costumes.

Le Bourgeois gentilhomme de Podalydès

Le Bourgeois gentilhomme de Podalydès

© DR

Parmi les moments forts, on retient aussi la prestation le 30 juin, de la chanteuse islandaise Björk. Après avoir annulé plusieurs dates pour des raisons de santé, l'artiste était bien au rendez-vous pour l'un de ses deux concerts prévus en France. L'incroyable lutin bleu a proposé un voyage musical et enivrant dans le monde de son album "Biophilia" paru en 2011.

Bjork

Bjork

© DR

Autre figure de ces Nuits : Juliette Greco. Le 3 juillet, la dame en noir a elle aussi envoûté le public malgré des incidents techniques. A 85 ans, elle a une nouvelle fois, prouvé qu'elle reste une grande interprète des beaux textes.

On peut également citer pêle-mêle, les nombreux concerts à guichet fermé : Charlie Winston, Dionysos, la soirée Eclat final avec notamment Arthur H et Brigitte, Tinariwen, Thomas Dutronc, Ben Harper, Laurent Voulzy, Rodrigo y Gabriela, Anthony and the Johnsons, Jessye Norman, Yannick Noah et Manu Dibango, The Divine Comedy, Dominique A, Metronomy et enfin, la légende  Bob Dylan.

Sur la scène du Théâtre antique le 18 juillet, le monstre sacré du rock-folk a suscité l'admiration chez les uns et le rejet chez les autres. Difficile de trancher face à un chanteur mythique qui à 71 ans, s'amuse encore dans un enthousiasme communicatif (en tout cas ce soir-là) à revisiter son répertoire. Bon nombre de ses fans de toujours pardonnent tout à leur idole et sont fiers de dire une fois la lumière éteinte : "j'y étais".

"Calacas", le nouveau spectacle du Théâtre Zingaro

"Calacas", le nouveau spectacle du Théâtre Zingaro

© Agathe Poupeney

Les habitués du festival n'ont eux aussi, pas démérité. Sous la houlette de Bartabas, le Théâtre équestre de Zingaro installé au Parc de Parilly à côté de Lyon a remporté son pari : sa dernière création intitulée Calacas a attiré plus de 35700 spectacteurs.

Quant à la danseuse Sylvie Guillem, présente pour la sixième fois aux Nuits de Fourvière avec "6000 miles away", elle a une nouvelle fois, fait partager son niveau d'exigence et sa maîtrise, notamment dans "Bye", un solo que Mats Ek a créé spécialement pour elle et dans lequel elle semble au sommet de son art.

Enfin que serait le festival sans ses spectateurs assidus et son équipe aux tee-shirts bleus cette année, les organisateurs tiennent à leur rendre hommage.

La frénésie de ce bon cru 2012 est à peine retombée que le festival a d'ors et déjà annoncé les dates de la prochaine édition : elle aura lieu du 4 juin au 31 juillet 2013.