"Dali vs Picasso" : Arrabal imagine la rencontre surréaliste des génies

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 23/03/2016 à 16H38
Dali et Picasso dans la pièce de Fernando Arrabal 

Dali et Picasso dans la pièce de Fernando Arrabal 

© Bohumil Kostohryz

L’auteur espagnol Fernando Arrabal a imaginé un dialogue entre les deux plus grands peintres du 20e siècle, Salvador Dali et Pablo Picasso. Une rencontre transposée au théâtre et qui est actuellement sur la scène de « La Manufacture » à Nancy.

Reportage : M. Alcan / Y. Quemener / M. Hennequin / L. Monpiou

« Dali versus Picasso » est une création mondiale qui a été jouée pour la première fois en 2013 au « Théâtre National du Luxembourg ». Jusqu’au 25 mars 2016, la pièce, mise en scène par Franck Hoffmann, est reprise au « Centre Dramatique de la Manufacture » à Nancy.

Une rencontre sur fond de Guerre Civile Espagnole

Imaginez. Pablo Picasso et Salvador Dali assis, côte à côte, chacun dans un fauteuil. Nous sommes dans un salon délabré, en avril 1937, neuf mois après le début de la Guerre Civile Espagnole, trois jours après le bombardement de Guernica. Au milieu du salon est accroché le tableau de Dali « Composition molle aux haricots bouillis » (une prémonition de la Guerre Civile), derrière, tout au fond, on découvre une oeuvre de Picasso qui deviendra par la suite « Guernica ». Dali et Picasso s’entretiennent du rôle des arts et de l’artiste en temps de guerre, leur conversation à bâtons rompus est constamment interrompue par les interventions cocasses de leurs deux muses Gala et Dora. Régulièrement Dora lance un couteau qui passe devant le nez de Picasso atterré, alors que Gala a une grande nouvelle à annoncer.

Picasso le révolutionnaire, Dali l’amoureux  

Cette rencontre, les dialogues qui en suivent nous plongent dans l’Espagne de la guerre civile. Les discussions entre ces deux génies de la peinture sont parfois surréalistes mais elles auraient pu se tenir. Les deux peintres étaient de grands amis mais si Picasso était un peintre engagé avec des oeuvres comme "Guernica", Dali, lui, était obnubilé par son épouse Gala qu’il passait son temps à peindre, comme l’explique Fernando Arrabal.
Dali, interprété par Marie-Lou Sellem

Dali, interprété par Marie-Lou Sellem

© Capture d'image France3/Culturebox

Fernando Arrrabal, son parcours

Fernando Arrabal est né au Maroc peu avant la Guerre Civile Espagnole. Son père persécuté sous le régime de Franco a marqué l’œuvre du dramaturge. Il en a fait état dans plusieurs ouvrages. Auteur à succès, cinéaste et peintre de talent, il a bien connu Dali et Picasso qui ont, chacun, illustré certains de ces livres. Pour écrire « Dali versus Picasso », l’auteur espagnol s’est inspiré de faits authentiques, notamment des mémoires de jeunesse de Dali et de sa correspondance très chaleureuse avec Picasso.