We want sex equality ! L'égalité salariale à la mode anglaise

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 09/03/2011 à 15H06
We want sex equality ! L'égalité salariale à la mode anglaise

We want sex equality ! L'égalité salariale à la mode anglaise

© Culturebox

"We want sex equality", sort ce mercredi 9 mars sur les écrans français. Ce film raconte le combat des femmes pour l'égalité salariale dans l'Angleterre de la fin des années soixante, un film historique et social et réel. Rencontre avec Vera Sime et Gwen Davis qui ont vécu le coeur du soulèvement et qui aujourd'hui racontent avec émotion une lutte acharnée et justifiée.

"We want sex equality" est l'adaptation d'un fait divers social authentique survenu au Royaume-Uni en 1968 quand des ouvrières d'une usine automobile Ford de Dagenham dans la banlieue londonienne (le titre original du film "Made in Dagenham" joue habilement sur l'origine des voitures produites dans l'usine mais aussi sur le point que les événements se sont "faits" là-bas) découvrent par hasard qu'elles sont largement moins payées que leurs homologues masculins et ce sans raison valable.
Elles se mettront en grève durant trois semaines et auront comme interlocuteur Barbara Castle, secrétaire d'Etat à l'emploi et à la productivité, l'une des premières femmes avant Margaret Thatcher à occuper un poste d'importance dans un gouvernement britannique.
Elle les écoutera et sera à l'origine d'un projet de loi pour l'égalité salariale.

Ce long-métrage est un film de femmes peint dans les couleurs acidulées et délicieusement surannées des sixties.
Le combat de ces ouvrières en quête de justice rappelle la détermination des suffragettes et annonce déjà les luttes du féminisme conquérant des années 70.
Nigel Cole, le réalisateur, n'en est pas à son coup d'essai dans le genre car il avait déjà signé en 2003 le hit "Calendar Girls" où un groupe de femmes d'âge mûr du Yorkshire décident de poser nues pour un calendrier à but caritatif, initiative tout aussi véridique que celle des ouvrières de Dagenham et qui devait se solder là-aussi par un succès triomphal.

A voir aussi sur Culturebox :
- Fabrice Luchini découvre "Les femmes du 6ème étage"
- "Ma part du gâteau" de Cédric Klapisch en avant-première à Dunkerque
- Quand la culture s'intéresse au monde du travail...