Michel Jonasz revient au théâtre avec "Les Fantômes de la rue Papillon"

Par @Culturebox
Mis à jour le 25/02/2017 à 12H29, publié le 20/02/2017 à 16H56
Samy Seghir et Michel Jonasz

Samy Seghir et Michel Jonasz

© Capture d'image France3/Culturebox

Michel Jonasz est à l’affiche, à partir de ce mercredi, au Théâtre du Gymnase Marie-Bell dans "Les Fantômes de la rue Papillon". Une comédie humaniste qui met en scène un juif des années 40 et un "rebeu" d’aujourd’hui. Un plaidoyer contre l’antisémitisme et le racisme.

Michel Jonasz, chanteur et comédien, revient à ses premières amours, les planches. Il est sur scène depuis le 22 février au Théâtre du Gymnase Marie-Bell à Paris. "Les Fantômes de la rue Papillon" est une création mise en scène par Dominique Coubes.

Michel Jonasz, invité de France 3 Paris Ile-de-France.  


Rencontre entre deux fantômes

"Les Fantômes de la rue Papillon", c’est l’histoire d’une belle rencontre, pleine de fraternité, entre un vieux juif, joué par Michel Jonasz, et un jeune français d'origine arabe,  interprété par Samy Seghir. Les deux hommes sont morts au même endroit, rue Papillon à Paris. Joseph a perdu la vie le 16 juillet 1942, lors de la rafle du Vel d’Hiv. Haïssa meurt 75 ans plus tard, le 12 janvier 2017, sous les balles d’un policier lors d’un contrôle d’identité qui tourne mal. Les deux hommes, devenus alors des fantômes, font connaissance.

Samy Seghir et Michel Jonasz, dernières répétitions avant la première représentation le 22 février    

Samy Seghir et Michel Jonasz, dernières répétitions avant la première représentation le 22 février    

© Capture d'image France3/Culturebox


Un reflet de l’actualité

Dans la pièce, Joseph explique à Haïssa que "l’on devient fantôme juste devant l’endroit où l’on meurt". Les deux compères parlent de leur vie, avant de mourir. Joseph évoque l’occupation, la collaboration. Haïssa raconte son quotidien de jeune homme issu de l’immigration avec ses brimades. Joseph qui ne connaît rien de l’holocauste découvre avec effroi la Shoah. Finalement, tous deux s’aperçoivent qu’ils sont morts pour les mêmes raisons, alors que des décennies les séparent.  
 

Les deux hommes ont été tués dans des circonstances différentes, à des époques différentes mais pour les mêmes causes. Le racisme, le délit de sale gueule, l’antisémitisme….

Michel Jonasz

Michel Jonasz, comédien

Avant de chanter, Michel Jonasz a fait du théâtre. Il a débuté sa carrière de comédien en 1964 au Théâtre Romain Rolland à Villejuif dans "Le temps viendra". Au début des années 70, la chanson en fait une star. Il retrouvera les planches entre 2009 et 2011 avec "Abraham écrit", une pièce qu’il met en scène et interprète. En 2014, il remonte sur scène avec une nouvelle création personnelle "La vie est une tarte aux pommes". Michel Jonasz est également un habitué du grand écran, avec une vingtaine de films à son actif. Il sera à l’affiche de "Baby Phone", le premier film d’Olivier Casas, à partir du 8 mars prochain.

 

Alerte résultats de la présidentielle 2017
M'alerter dès que les résultats seront publiés !