Le succès d’Intouchables rapporte plus de 500 000 euros à une association

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 02/12/2011 à 16H13
Philippe Pozzo di Borgo lors de l'avant première du film "Intouchables"

Philippe Pozzo di Borgo lors de l'avant première du film "Intouchables"

© CHAUVEAU/SIPA

Philippe Pozzo di Borgo dont l’histoire vraie à inspiré le film avait négocié qu’une partie des recettes soit reversée à l’association Simon de Cyrène qui construit des logements sociaux adaptés aux personnes handicapées. L’association touche environ 5 centimes par place vendue, soit à ce jour près de 500 000 euros et le pactole pourrait doubler ou tripler si le succès du film poursuit sa trajectoire, notamment sur DVD.

 

 

L’immense  succès du film, plus de 10 millions d’entrées, va ainsi permettre à l’association, d’inspiration chrétienne et humaniste, de poursuivre son programme de construction d’immeubles à moitié occupés par des valides et des personnes dont la vie à basculé après un accident vasculaire cérébral ou un traumatisme crânien (Philippe Pozzo di Borgo est devenu paraplégique à la suite d’un accident de parapente). Un premier projet à vu le jour dans les Hauts-de-Seine mais l’association compte aujourd’hui créer de nouveaux lotissement dans une dizaine de villes.

Philippe Bozzo di Borgo, ancien patron de la société Pommery avait raconté sa vie dans le livre « Le second souffle » qui a inspiré le film. Un remake américain de son histoire est aujourd’hui envisagé…