"Le Nom des gens" de Michel Leclerc avec Sara Forestier, Jacques Gamblin

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 22/11/2010 à 09H02
"Le Nom des gens" de Michel Leclerc avec Sara Forestier, Jacques Gamblin

"Le Nom des gens" de Michel Leclerc avec Sara Forestier, Jacques Gamblin

© Culturebox

Ovationnée lors de la Semaine de la Critique à Cannes 2010, la comédie "Le Nom des gens" sort sur les écrans le 24 novembre 2010. Pour son 2ème long-métrage, Michel Leclerc a réunit Sara Forestier et Jacques Gamblin dans les rôles principaux et Lionel Jospin. La première y joue une jeune femme extravertie et très engagée qui couche avec les partisans de la droite pour les convertir à sa cause. Le second est un quinquagénaire discret, intègre mais trop prudent.

"Le Nom des gens", Michel Leclerc a écrit cette histoire avec la scénariste Baya Kasmi qui est aussi sa compagne dans la vie. Il reconnaît d'ailleurs que les deux personnages principaux se rapprochent de leur tempérament respectif : prudent, pudique et rigoureux pour lui, exubérante et ardente pour elle.
Ensemble, ils ont voulu montrer plusieurs choses. D'abord, le "poids" des noms de famille, qui portent chacun une histoire et véhiculent aussi des images parfois trompeuses. Ainsi, Arthur Martin (Jacques Gamblin) porte un nom très français mais ses grands-parents ont échappé de justesse à la déportation. La famille de Bahia Benmahmoud (Sara Forestier) a été abattue par des militaires français  pendant la guerre d'Algérie.
L'engagement politique est aussi clairement au coeur du film de Michel Leclerc qui reconnaît pleinement son ancrage personnel à gauche et les valeurs qu'il défend. Pour lui le film permet de rappeler que "s'engager, c'est risqué de se tromper, mais ne jamais s'engager, c'est se tromper forcément !"


- > A voir aussi sur Culturebox :
-
mon-pote-de-marc-esposito-avec-edouard-baer-et-benoit-magimel
-
la-sainte-victoire-avec-clovis-cornillac-et-christian-clavier