"Je change de file" : seule sur scène, Sarah Doraghi explore sa double culture

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 20/08/2016 à 14H49
Sarah Diraghi sur la scène du Lucernaire 

Sarah Diraghi sur la scène du Lucernaire 

© France3/culturebox

Avec beaucoup d'humour, Sarah Doraghi, que les téléspectateurs matinaux de France 2 connaissent bien, raconte son parcours dans "Je change de file". Le parcours d'une petite fille iranienne arrivée en France à l'âge de dix ans. Son one-woman show, mis en scène par Isabelle Nanty, est à savourer à Paris, au Lucernaire, jusqu'au 27 août.

Son visage est déjà connu du grand public. Chroniqueuse à la télévision pour Télématin où elle couvre l'actualité culturelle en régions, Sarah Doraghi a choisi de monter sur les planches pour raconter son histoire. Celle d'une petite Iranienne débarquée en France à l'âge de 10 ans sans parler un mot de notre langue. Dotée d'un solide sens de l'observation, c'est en écoutant Muriel Robin à la télévision que la jeune fille apprend la langue de Molière. Le mimétisme finit même par être impressionnant. 

Aujourd'hui, elle est devenue une "vraie" "petite" femme française, une Parisienne branchée qui ne renie pas pour autant sa culture perse. Et c'est avec une grande fierté et beaucoup d'amour qu'elle affiche sa double nationalité. Mis en scène par Isabelle Nanty, "Je change de file" est un one-woman show plein d'humour, d'auto-dérision qui parle d'intégration réussie mais aussi de choc des cultures.

Reportage : Pauline Forgue - Mady Azor-Diawara  

La plus drôle des Franco-iraniennes, qui a plus d'une corde à son arc, n'a pas fini de faire parler d'elle. Avant que la journaliste ne monte sur les planches, en 2012, elle a sorti un ouvrage sur les expressions françaises détournées. "Là, tu dépasses les borgnes !", belle preuve de son amour pour la langue de Molière. L'histoire de Sarah Doraghi a également fait l'objet d'un documentaire diffusé sur Arte. "L'Iran dans le coeur" retrace le retour de l'humoriste dans son pays d'origine sur les traces de son enfance.

"Je change de file", jusqu'au 27 août 2016 à Paris, au Théâtre du Lucernaire