"Bowling" : la défense de la maternité de Carhaix portée à l’écran

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 04/06/2012 à 12H20
Le bowling, terrain de sport et de lutte sociale.

Le bowling, terrain de sport et de lutte sociale.

© France 3 Culturebox

Beaucoup d’émotion ce 4 juin à Carhaix, pour la première de "Bowling". Ce film de Marie-Castille Mention-Schaar dont la sortie nationale est prévue le 18 juillet, est intimement lié à cette ville bretonne de 8 000 habitants. Il raconte le combat de quatre femmes pour sauvegarder la maternité. Catherine Frot, Mathilde Seigner et Firmine Richard figurent au casting de cette comédie sociale.

En 2008, leur mouvement marque les esprits : lorsque l'Agence régionale de santé annonce la fermeture de la maternité de Carhaix, plus de 5 000 personnes descendent dans les rues. Le face-à-face avec les forces de l'ordre est parfois tendu : une catapulte est installée aux portes de la préfecture à Quimper. Après vingt-sept semaines de lutte, le tribunal administratif finit par annuler la décision de l'ARH.

"Bowling", film carhaisien

Quatre ans après ce combat emblématique pour la défense du service public, Marie-Castille Mention-Schaar qui avait suivi cette mobilisation à la télévision sort un long-métrage qui s'en inspire : "Bowling." La réalisatrice de "Ma première fois" (sur les écrans en janvier 2012) tenait à réunir le collectif des femmes enceintes, les élus et les Carhaisiens pour leur présenter sa deuxième oeuvre à Carhaix où s'est déroulée une grande partie du tournage. De nombreux habitants jouent d'ailleurs, les figurants dans cette comédie sociale qui sera sur les écrans au plan national, le 18 juillet.

Mathilde Seigner y incarne une sage-femme mobilisée contre la fermeture de la maternité qui s'oppose à la nouvelle directrice des ressources humaines de l’établissement interprétée par Catherine Frot. Mais les deux femmes finiront par se rapprocher grâce au bowling. Après "Le passager de l’été" signé Florence Moncorgé-Gabin (2006), c'est la deuxième fois que les deux comédiennes partagent une même affiche.

Deux comédiennes en vue dans le cinéma français

C'est à la fin des années 90 que Catherine Frot, dans un premier temps comédienne de théâtre, se fait connaître du grand public. En 97, elle décroche un César pour son rôle de Yoyo, la belle-soeur nunuche dans le film de Cédric Klapisch, "Un air de famille". Depuis un premier rôle deux ans plus tard, dans "La dilettante" de Pascal Thomas, l'actrice alterne les comédies ("Chouchou", "Sept ans de mariage", "Imogène McCarthery") et les films singuliers voire engagés ("Chaos", "La Tourneuse de pages", "Coup d'éclat"). Mais elle ne délaisse pas non plus les planches. On peut la voir dans "Oh les beaux jours" de Samuel Beckett, en tournée en France jusqu'au 16 juin 2012.

Après "Camping 2" et "La guerre des Boutons" en 2011, Mathilde Seigner multiplie les long-métrages en 2012. Elle la retrouve "Dans la tourmente" et dans "Maman", puis elle apparaîtra dans "Max" (de Stéphanie Murat) dont la sortie est prévue à la fin de l'année. Elle y partagera l'écran avec Joey Starr et Jean-Pierre Marielle.