"Beur sur la ville", la nouvelle comédie de Djamel Bensalah, sur les écrans en octobre

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 19/09/2011 à 18H17
"Beur sur la ville", la nouvelle comédie de Djamel Bensalah, sur les écrans en octobre

"Beur sur la ville", la nouvelle comédie de Djamel Bensalah, sur les écrans en octobre

© Culturebox

Signée Djamel Bensalah, la comédie "Beur sur la ville" sortira sur les écrans le 12 octobre prochain. Le film, qui propose un regard moins angoissé sur les banlieues, réunit pointures et jeunes talents. D'un côté, Julie de Bona, Booder, Issa Doumbia et Steve Tran. De l'autre, Josiane Balasko, Gérard Jugnot, Sandrine Kiberlain, Roland Giraud et François-Xavier Demaison. 

On ne pourra pas reprocher à Djamel Bensalah de renier la banlieue dont il est originaire. Depuis ses débuts en tant que réalisateur, cet ancien du 9-3 a consacré presque tous ses films à ce territoire qui fait trop souvent peur, en véhiculant nombre de clichés négatifs. Mais pour en parler, Djamel Bensalah  a toujours choisi le ton de la comédie : "Ciel, les oiseaux et... ta mère" (en 1998, avec Djamel Debbouze, Julien Courbet et Lorant Deutsch), "Raid" (2001 avec déjà Gérard Jugnot et Josiane Balasko), "Il était une fois dans l'Oued" (2004) et "Neuilly sa mère !" (2008, en tant que scénariste et producteur). Pour "Beur sur la ville", il a d'abord voulu parler de la discrimination positive et de l'égalité des chances. Le thème de la peur est venue se greffer par la suite : "Aujourd'hui", dit-il, " la banlieue fait peur, les arabes font peur. Mon souhait était de compiler toutes ces peurs jusqu'à créer des situations burlesques. Il n'y a que le rire pour désamorcer le sentiment de crainte". Et pour aller au bout de sa démarche, Djamel Bensalah a choisi de tourner non pas en studio, mais dans la ville de son enfance, Saint-Denis. L'occasion de faire participer les habitants qui ont pu faire de la figuration, voire intégrer l'équipe en tant que stagiaire ou technicien.

- A voir aussi sur Culturebox :
- Neuilly-sa-mère--de-Djamel-Bensalah-fait-un-carton-au-cinema
- Il-reste-du-jambon--une-comédie-d'Anne-de-Petrini
- l'humour-s'empare-des-religions-et-de-la-laïcité