Castellucci à Rennes : la pièce a pu être jouée malgré les manifestants

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 11/11/2011 à 09H37
Rennes, jeudi soir. Des manifestants face au barrage policier.

Rennes, jeudi soir. Des manifestants face au barrage policier.

© DAMIEN MEYER / AFP

La pièce de l'Italien Romeo Castellucci ("Sur le concept du visage du fils de Dieu") présentée jeudi en début de soirée au Théâtre national de Bretagne (TNB) à Rennes, s'est achevée vers 21H00 sans incident durant sa représentation en dépit d'une manifestation à l'extérieur de catholiques intégristes.

Au moment où s'achevait le spectacle, un millier de manifestants chantaient des cantiques et scandaient des slogans, bloqués par les forces de l'ordre à moins de 200 mètres du théâtre. "La République est laïque, la France est catholique", "Halte à la cathophobie", "de Dieu, on ne se moque pas", scandaient notamment les manifestants, après avoir parcouru en cortège, précédé d'une croix, le kilomètre séparant leur lieu initial de rassemblement du TNB où était présenté le spectacle de Castellucci qu'ils contestent.

Depuis le 20 octobre, des catholiques traditionalistes, dont des membres de Civitas, proche de la Fraternité Saint-Pie X fondée en 1970 par Mgr Marcel Lefebvre, et des jeunes catholiques du Renouveau français, protestent, notamment devant le Théâtre de la Ville à Paris, pour perturber le spectacle de Castellucci.

 

Sur le plateau de France 3 à Rennes, la réaction de Monseigneur Pierre d'Ornellas, archévêque de Rennes, sur la pièce et les réactions qu'elle suscite

 

 

Présentation de la pièce "Sur le concept du visage du fils de Dieu" de Romeo Castellucci