Avignon Off 2010, entre système D et solidarité

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 17/07/2010 à 10H24
Avignon Off 2010, entre système D et solidarité

Avignon Off 2010, entre système D et solidarité

© Culturebox

Gros plan sur les difficultés de trois troupes de théâtre présentes au Off du Festival d'Avignon : la compagnie "CQFD", le Théâtre "Couranos" et la compagnie "Des Chimères et des Hippogriffes".

852 compagnies, 1 077 spectacles, 123 théâtres à se partager et 3 semaines pour se faire connaître. Pour les troupes présentes au Off d'Avignon, rien n'est jamais gagné d'avance. Elles doivent prospecter au moins un an à l'avance pour trouver une salle qui sera louée entre 8 000 et 12 000 euros pour deux heures de spectacle par jour. Une somme colossale pour la plupart des compagnies, qui voient les subventions diminuer ou disparaître. Elles optent alors pour la co-production : le propriétaire de la salle ne fait pas payer de location mais demande une part des bénéfices du spectacle. Le budget moyen d'une compagnie est de 30 000 euros, sachant qu'il faut se loger et se nourrir, payer les affiches, les déplacements..et les comédiens. Il faut donc attirer le public (qui reste de moins en moins longtemps : 3 jours au lieu de 10 par le passé) et les producteurs (1200 professionnels accrédités pour le festival). Malgré toutes ces difficultés, le Off d'Avignon reste un passage quasi-obligé. La preuve : le nombre des compagnies présentes augmente chaque année.

A voir aussi sur Culturebox :

- > d'autres vidéos sur le Festival d'Avignon
- > Festival Off d'Avignon
- > les festivals de l'été 2010