"Antigone" en ouverture du festival de marionnettes Moisson d'avril

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 23/04/2014 à 18H07
L''Antigone d'Urike Quade et Nicole Beutler a ouvert la dixième édition de Moisson d'Avril

L''Antigone d'Urike Quade et Nicole Beutler a ouvert la dixième édition de Moisson d'Avril

© France 3 Culturebox

"Moisson d'avril", la biennale internationale de marionnettes de Lyon, fête ses dix ans d’existence. Parmi la vingtaine de compagnies invitées jusqu'au 30 avril, certaines n’hésitent pas à s’attaquer à des monuments du répertoire. C’est le cas d’artistes néerlandais qui ont proposé « Antigone » en ouverture du festival, le 22 avril, au TNG. Tout, sauf un spectacle pour les « petits n’enfants ».

Reportage : Fabrice Cagnin,, Jean-Eric Gay, Dominique Dumas 
Cette « Antigone » proposée par Urike Quade et Nicole Beutler illustre parfaitement la volonté d’un festival qui veut montrer que la marionnette n’est pas un genre de spectacle réservé aux enfants. Cette création qui revisite 500 ans plus tard la tragédie de Sophocle, s’appuie sur le travail d’une metteure en scène, d’une chorégraphe et de trois danseurs-marionnettistes qui manipulent de grandes marionnettes bunraku (d’origine japonaise). Les disciplines se mêlent à l’image du festival qui propose du théâtre d’objet, des clowns, des contes, des danseurs, des comédiens et du Guignol revisité.
 
Le retour des contes 

La programmation de cette dixième édition est tout de même marquée par les adaptations de contes célèbres comme Le Petit Poucet, La Petite Marchande d’allumettes, Le Petit Chaperon Rouge, Barbe Bleue, mais aussi par des classiques de la littérature tels que Roméo et Juliette ou Cyrano de Bergerac.
 
Le festival s’installe aussi dans de nouveaux lieux : le Grand-Temple à Lyon, mais aussi le centre culturel Charlie Chaplin à Vaulx-en-Velin et dans trois bars lyonnais (à la Guillotière, Saint-Paul, la Croix –Rousse) à partir de 20h.