Annie Cordy en tournée au Théâtre : une énergie inoxydable

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 25/01/2010 à 10H52
Annie Cordy en tournée au Théâtre : une énergie inoxydable

Annie Cordy en tournée au Théâtre : une énergie inoxydable

© Culturebox

Annie Cordy est de retour sur les scènes, à 81 ans, avec "Laissez-moi sortir", une pièce de Jean-Marie Chevret dans laquelle elle interprète une star de théâtre pris au piège sur sa terrasse. La pièce est en tournée dans toute la France. Le 31 janvier 2010, elle était de passage au Théâtre Sébastopol à Lille. L'occasion de revenir sur la carrière d'Annie Cordy, une artiste aux multiples talents.

On ne devrait pas écrire que Annie Cordy "revient" sur scène, parce qu'en fait elle ne l'a jamais quittée ! C'est presque comme si elle y était née, puisqu'elle a commencé la danse, le solfège et le piano à l'âge de 8 ans avant de participer à de nombreux concours et autres radio-crochets. A 18 ans, elle est meneuse de revue à Bruxelles, mais sa carrière commence réellement en 1950 quand elle s'installe sur la scène du Lido sous le nom d'Annie Cory qui deviendra alors Annie Cordy. Sa passion, c'est la chanson mais le cinéma lui ouvrira ses portes à la fin des années cinquante. Elle reçut même un Award de la meilleure comédienne pour son rôle dans "Rue haute" de André Ernotte en 1976. On peut dire qu'elle a tout fait : music-hall, opérette, théâtre, cinéma, séries télé, téléfilms, doublages de dessins animés et bien sûr chansons. C'est là qu'elle a connu ses plus grands succès : en 1974, La bonne du curé s'est vendu à 1 million 800 000 exemplaires et en 1980 Tata Yoyo, 1 million. Un succès éclatant mais qui a aussi masqué, relégué en arrière-plan pendant longtemps tous ses autres talents.

A voir aussi sur Culturebox
Annie Cordy est comédienne dans le Crime est notre affaire et continue la chanson avec la Tournée des Idoles