Ali Djilali Bouzina, humoriste

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 18/03/2009 à 10H54
Ali Djilali Bouzina, humoriste

Ali Djilali Bouzina, humoriste

© Culturebox

Ali Djilali Bouzina est humoriste. Ce jour là, il est venu se produire à Bischwiller en Alsace, là où il a grandi. Il présente un nouveau spectacle : "75% familles nombreuses".

Ils sont Français. Normands, Alsaciens, Parisiens, du 93. Mais sur scène, ce qu'ils nous envoient pour nous faire rire, Smaïn, Djamel Debbouze, Ali Djilali Bouzina, ce sont des histoires d'intégration, d'origine, de Maghreb, de famille. Sans doute parce que c'est l'image qu'on leur a toujours renvoyé d'eux-même dans leur propre pays, celui où ils sont nés. On peut rire de tout, même de ce qui blesse parfois, disent les humoristes.  On peut rire des histoires d'intégration, et avoir un regard sérieux et triste aussi, comme cette réponse d'Ali Djilali Bouzina au Bondy Blog sur ce thème de l'intégration :
"Je n'aime pas ce mot. J'avais 3 ans quand je suis arrivé en France. A cet âge, j'ai appris les langues française et allemande naturellement comme tous les autres enfants. En tant que fils de Maghrébin, je connais mieux la culture française que les Français de souche ne connaissent celle de mes parents. Je détiens plus de richesse. Parfois, j'ai envie de dire : à vous Français de faire un effort pour comprendre la culture des autres."

--> critiques du spectacle sur DNA.fr et El Watan.com