A Marseille, les Lunes à bulles nous content Charles Perrault

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 21/04/2009 à 12H12
A Marseille, les Lunes à bulles nous content Charles Perrault

A Marseille, les Lunes à bulles nous content Charles Perrault

© Culturebox

"Riquet à la houppe" de Charles Perrault mis en scène par la troupe "Les Lunes à Bulles"sera présenté du 21 au 25 avril 2009 au théâtre l'Antidote de Marseille.

Si Charles Perrault nous était conté, il nous serait rappelé que ses "Contes de ma mère l'Oye, où histoires du temps passé" ne comptèrent que pour une part infime dans sa production littéraire, mais que ce maigre volume paru en 1697, sous le nom de son fils Perrault d'Armancourt, fît plus que tout le reste de son oeuvre pour la postérité de l'académicien.
Si pour le grand public, le nom de Charles Perrault est directement associé aux contes de la Belle au bois dormant, du Petit poucet, de Barbe bleue, de Cendrillon, du Chat botté, du Petit chaperon rouge ou encore de Riquet à la houppe, pour les immortels de l'Académie française, l'écrivain autodidacte est à l'origine de la célèbre Querelle des anciens et les modernes. Si les Anciens, comme Boileau, affirmaient que les penseurs de l'Antiquité étaient indépassables, d'autres à la tête desquels, Perrault, affirmaient pour la première fois que la grandeur du siècle des lumières dépassait le rayonnement des penseurs antiques.