A 92 ans, Michel Galabru est encore et toujours sur scène

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 11/04/2015 à 15H33

Michel Galabru est toujours aussi populaire. Un amour du public qu'il peut mesurer chaque soir dans son petit petit théâtre parisien. Jusqu'au 23 mai 2015, seul sur scène, il présente, "Le cancre", une biographie tendre et drôle. L'acteur de 92 ans revient sur les grands moments de ses 65 ans de carrière et partage de nombreuses anecdotes avec les spectateurs.


65 ans de carrière 

Michel Galabru fait partie du patrimoine culturel français ! En 65 ans de carrière, il jouit d'une incroyable popularité, et son image de "ringard" qui a lui a collé de très nombreuses années à la peau semble peu à peu s'effacer. Aujourd'hui, le public est en admiration devant cet homme de 92 ans qui n'a rien perdu de son humour et de sa joie de vivre, et qui est encore capable de se retrouver seul sur scène, chaque soir, pour nous parler de son parcours. Car "Le cancre" est une autobiographie pleine d'humour et de dérision, dans laquelle Galabru se livre avec simplicité. Son enfance, la guerre, le conservatoire, la Comédie Française, sa rencontre avec De Funès... il partage de nombreux souvenirs avec le public. 

250 films et téléfilms !

Mémoire vivante du cinéma et du théâtre, Michel Galabru a une carrière bien remplie. Elève doué au conservatoire, il intègre La Comédie Française et y joue de nombreux classiques pendant 7 ans. Mais ce sont surtout ses rôles au cinéma et à la télévision qui l'ont fait connaitre. Il en a tourné près de 250 ! Parmi lesquels figruent, selon son propre aveux, de nombreux navets qu'il a accepté de tourner pour des raisons alimentaires. Reste tout de même des rôles emblématiques, comme dans la série des "Gendarmes", "La Cage aux folles", "Papy fait de la résistance" et plus récemment "Le petit Nicolas" ou "Bienvenue chez les ch'tis". Et quand on lui propose un rôle dans un registre plus dramatique, il sait s'adapter et convaincre ses pairs. Comme avec dans "Le juge et l'assassin" de Bertand Tavernier, qui lui vaut en 1977 le César du meilleur acteur. 

Un One-man show et Pagnol

Ces dernières années, c'est surtout au théâtre que le comédien s'épanouit. Un retour à ses premières amours. Avec ce spectacles mais également grâce à Pagnol, l'un de ces auteurs fétiches.  Il joue régulièrement dans "Jofroi", une fresque provençale dans laquelle il incarne un vieux paysan. 


"Le cancre", écrit par Michel Galabru et Eric Reynaud-Fourton,
Théâtre Montmartre Galabru

Jusqu'au 23 mai 2015, à 20 heures
4 rue de l'Armée d'Orient, 75018 Paris.
Renseignements au 01 42 23 15 85