20 ans après sa mort, Koltès reste vivant sur les planches

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 10/01/2010 à 13H28
20 ans après sa mort, Koltès reste vivant sur les planches

20 ans après sa mort, Koltès reste vivant sur les planches

© Culturebox

Emporté par le sida en 1989, Bernard Marie Koltès n'a pas pour autant disparu. Son oeuvre théâtrale reste d'actualité et il est l'un des auteurs les plus représentés dans le monde. A Parthenay, dans les Deux-Sèvres, Anne Marcel met en scène l'une de ses pièces maîtresses : "Dans la solitude des champs de coton"

C'est à l'âge de 20 ans que Bernard-Marie Koltès découvre le théâtre. L'émotion devant Maria Casarès dans "Médée" donnera le coup d'envoi d'une carrière de dramaturge qui durera 20 ans (jusqu'à sa mort, prématurée, en 1989).
Son théâtre exprime la tragédie de l'être solitaire et de la mort, la méfiance vis à vis de l'inconnu qu'est l'autre et la complexité des rapports humains. "Pour ma part, écrivait-il en 1983, j'ai seulement envie de raconter bien, un jour, avec les mots les plus simples, la chose la plus importante que je connaisse et qui soit racontable, un désir, une émotion, un lieu, de la lumière et des bruits, n'importe quoi qui soit un bout de notre monde et qui appartienne à tous".
"Dans la solitude des champs de coton" est mis en scène pour la première fois à Nanterre en 1987 par Patrick Chéreau, metteur en scène "attitré" de Koltès. C'est lui qui sortira l'auteur de l'ombre et mettra en scène la quasi totalité de ses pièces. Aujourd'hui, la compagnie Planches de Salut, offre à Parthenay (Deux-Sèvres) une nouvelle lecture de cette pièce emblématique.
A noter également la publication en septembre dernier de la biographie de Brigitte Salino "Bernard-Marie Koltès", au éditions Stock

A découvrir aussi sur Culturebox:
Les pièces de théâtre de Bernard Marie Koltès