Sélectionner votre région

  • area1
  • area2
  • area3
  • area4
  • area5
  • area6
  • area7
  • area8
  • area9
  • area10
  • area11
  • area12
  • area13
  • area14
  • area15
  • area16
  • area17
  • area18
  • area19
  • area20
  • area21
  • area22
  • area23
area1area2area3area4area5area6area7area8area9area10area11area12area13area14area15area16area17area18area19area20area21area22

Ida Daussy, l'icône française de la télévision coréenne

Publié le 15/08/2013 à 16H49, mis à jour le 15/08/2013 à 16H48
Extrait d'une émission coréenne à laquelle participait Ida Daussy

Extrait d'une émission coréenne à laquelle participait Ida Daussy

© France 3 Culturebox
Quelle est la femme française la plus connue en Corée du Sud ? Mireille Matthieu ? Sophie Marceau ? Que nenni ! Il s’agit d’une Fécampoise nommée Ida Daussy. Arrivée au Pays du Matin calme en 1991, elle a fini par faire sa vie là-bas, devenant une star du petit écran. Mais si sa vie est en Corée, c’est bien à Fécamp, où elle est revenue passer l’été, que sont ses racines.
Par Chrystel Chabert

A lire aussi

  • Le site officiel d'Ida Daussy

Thématiques liées

Reportage : Karima Saïdi, Nagib Ben Ghezala, Ngankam Pascal


A l’instar du « Non, mais allô quoi ?!» de l’inénarrable Nabila, l’interjection "Oh là là" est devenue une des expressions préférées des Coréens qui la trouvent "rapide et exotique" et c’est Ida Daussy qui l’a rendue populaire en ponctuant ces interventions de ces trois petits mots. C’est dire à quel point la Française est devenue une sorte de référence.
Que de chemin parcouru pour celle qui est née en 1969 à Fécamp! En 1990, elle choisit une spécialisation "Corée" dans le cadre de sa maîtrise de commerce international à l’université du Havre. Elle effectue un premier stage à Pusan puis Séoul en 1991 avant de revenir un an plus tard pour apprendre le coréen. Depuis, elle n’est pas repartie car elle a aussi rencontré à l’Université celui qui allait devenir son mari et le père de ses deux enfants.

Ida Daussy, invitée du talk show de réalisateur Lee Changho sur CBS 
Ida Daussy, invitée du talk show de réalisateur Lee Changho sur CBS  © Ida Daussy

Alors qu’elle enseigne la langue de Molière dans des écoles, elle fait ses premiers pas à la  télévision en participant à une émission en langue française sur une chaîne éducative. Puis en 1995, sur la chaîne nationale KBS, elle est invitée à venir parler de son couple mixte et de sa vie d’immigrée française en Corée. Sa fraîcheur, son accent frenchy et son "bagout" plaisent au public et elle participe à plusieurs émissions.
Dès 1996, elle jouera son propre rôle dans un sitcom. Le succès est au rendez-vous et dès lors, Ida Daussy enchaîne les programmes de divertissements et les spots de publicité. Elle sera naturalisée coréenne en 1996. Une faveur rarement accordée, semble t-il, mais qui l’obligera a abandonner sa nationalité française. Aujourd’hui, elle s’est spécialisée dans certains domaines comme la décoration, la gastronomie, les vins. Elle est même consultée dans le cadre des relations franco-coréennes.

Ida Daussy en Corée du Sud

Dernière preuve de son immense popularité : son divorce avec son époux a fait l’objet d’un communiqué dans les médias. La belle image du parfait couple mixte a pris du plomb dans l’aile mais cela n’a rien changé à la popularité de celle qui est devenue une vraie coréenne. 

"Ida au pays du matin calme" d'Ida Daussy chez JC Lattès ( 2006) - 310 pages – 17,30 euros