Sélectionner votre région

  • area1
  • area2
  • area3
  • area4
  • area5
  • area6
  • area7
  • area8
  • area9
  • area10
  • area11
  • area12
  • area13
  • area14
  • area15
  • area16
  • area17
  • area18
  • area19
  • area20
  • area21
  • area22
  • area23
area1area2area3area4area5area6area7area8area9area10area11area12area13area14area15area16area17area18area19area20area21area22

Emprunter ses vêtements à la bibliothèque comme en Suède !

Publié le 16/01/2013 à 22H49, mis à jour le 30/07/2013 à 16H45
  • Le concept LP-A-PS
    Voici un portant avec des vêtements participant au concept LP-A-PS © Corinne Jeammet
  • A droite, la marque Velour. A gauche, Uniforms for the dedicated
    C'est en fouillant dans le stock de la boutique de sa grand-mère qui fermait ses portes que le fondateur de la marque a décidé de relancer avec des amis.  © Corinne Jeammet
  • La marque Dagmar
    Un autre portant avec des vêtements participant au concept LP-A-PS © Corinne Jeammet
  • La marque Swedish Hasbeens
    Anita adorait dans les années 70 porter des sabots compensés. En 2006, elle créée cette marque dont la production est manuelle.  © Corinne Jeammet
  • Molami
    Molami est une marque de casque haut de gamme à la fois pratique et esthétique. © Corinne Jeammet

Le concept LPÀPS est inspiré du modèle suédois. Le projet initial, qui a été lancé lors de la Fashion week de Stockholm en 2011, se nomme « Lånegarderoben ». Son principe : une bibliothèque dans laquelle les livres sont remplacés par des vêtements et des accessoires. L'expérience est testée en ce moment à Paris.

L’inspiration vient de « Lånegarderoben ». Cette bibliothèque de vêtements a été créée par quatre femmes à l’occasion de la Fashion week de Stockholm en 2011. Le principe est simple : des adhérents souscrivent un abonnement annuel qui leur permet d’emprunter des vêtements pour une durée limitée. Ce concept se distingue par son mode de consommation innovant et sa sensibilisation au développement durable.

Anita adorait dans les années 70 porter des sabots compensés. En 2006, elle créée cette marque dont la production est manuelle. 
Anita adorait dans les années 70 porter des sabots compensés. En 2006, elle créée cette marque dont la production est manuelle.  © Corinne Jeammet

La version Parisienne, nommée LPÀPS, est organisée par le Swedish Trade Council. Ce show-room éphémère se tient du 16 au 31 janvier 2013 à l’Institut suédois. Trié sur le volet, un panel de leaders d’opinion, composé de journalistes et de bloggeurs, a pour mission de tester le concept en portant les créations de huit marques de prêt-à-porter suédoises : Dagmar, Swedish Hasbeens, Minimarket, Uniforms for the dedicated, Velour, Marshall Headphones, Urbanears, Molami, by Nostalgi. 

Molami est une marque de casque haut de gamme à la fois pratique et esthétique.
Molami est une marque de casque haut de gamme à la fois pratique et esthétique. © Corinne Jeammet

L’objectif de l’opération vise, à plus long terme, à donner naissance à un modèle de location destinée au grand public, via un prestataire externe. Mais dans un premier temps, c'est un excellent moyen pour découvrir des marques suédoises encore inconnues du grand public. 

LPÀPS. du 16 au 31 janvier à l’Institut suédois. 11, rue Payenne. 75003 Paris.