Le street artist Sean Hart pose ses slogans dans le métro de Lyon

Par @Culturebox
Mis à jour le 19/01/2016 à 18H45, publié le 19/01/2016 à 18H00
Le street artist Sean Hart a collé ses phrases médidatives dans le métro de Lyon 

Le street artist Sean Hart a collé ses phrases médidatives dans le métro de Lyon 

© France 3 / Culturebox

Pendant un mois, les couloirs du métro lyonnais se transforment en galerie d'expression. Le street artist Sean Hart a installé ses fameux slogans blancs sur fond noir dans plusieurs lieux du réseau. Quinze collages qui reprennent des textes extraits du spectacle "Etranges Etrangers" de Philippe Vincent, actuellement au théâtre du Point du Jour.

"Lever les paupières", "L'amour existe", "J'avance moins rapidement que je voudrais mais j'avance", ces phrases aux notes philosophiques et poétiques qui incitent à ralentir le pas, sont l'oeuvre du street artist Sean Hart.

Durant un mois (jusqu'au 18 février 2016), les usagers du métro lyonnais vont pouvoir découvrir les messages de la série "Ne pas jeter sur la voie publique" disséminés dans plusieurs stations du réseau. 

Reportage : E. Phily /  / M. Boudet / L. Marion

Si les passants sont parfois dubitatifs ou en pleine réflexion, Gérard Collomb, le maire de Lyon, a salué l'événement sur son compte twitter 


L'oeuvre éphémère

Depuis 1997, le poète urbain, tantôt photographe tantôt graffeur, donne aux villes qu'il traverse des envolées méditatives. De Paris à Dakar, en passant par Rio ou Johannesburg, Sean Hart utilise toujours la même police de caractère et imprime ses oeuvres sur papier en très grand format. La fragilité inhérente à la matière fait partie du jeu. "L'éphémérité de l'oeuvre c'est quelque chose qui ne me dérange pas.", affirme le street artist.  

Pour cette nouvelle performance sous forme de collage, Sean Hart s'est inspiré de phrases extraites du spectacle "Étranges Étrangers" de Philippe Vincent actuellement présenté au Théâtre du Point du Jour (jusqu'au 26 mars 2016). 
Sean Hart théâtre © France 3 / Culturebox

Une première dans les transports en commun lyonnais 

C'est la première fois que l'autorité organisatrice des transports en commun de Lyon (Sytral) a choisi de laisser carte blanche à un artiste. Une manière pour les organisateurs de stimuler la "réflexion" et "l'évasion" des voyageurs pris dans la course au temps. 

Sean Hart dévoile 15 affiches exposées dans les stations de Bellecour, Charpennes, Croix-Rousse, Part-Dieu, Saxe-Gambetta et Vieux-Lyon à découvrir également sur les bus et aux arrêts de tramway. 
Sean Hart Tramway © France 3 / Culturebox