Sélectionner votre région

  • area1
  • area2
  • area3
  • area4
  • area5
  • area6
  • area7
  • area8
  • area9
  • area10
  • area11
  • area12
  • area13
  • area14
  • area15
  • area16
  • area17
  • area18
  • area19
  • area20
  • area21
  • area22
  • area23
area1area2area3area4area5area6area7area8area9area10area11area12area13area14area15area16area17area18area19area20area21area22

Julien Fournié, un créateur touche à tout

Publié le 10/07/2014 à 19H22, mis à jour le 11/07/2014 à 09H47
Julien Fournié haute couture automne-hiver 2014-15, à Paris.

Julien Fournié haute couture automne-hiver 2014-15, à Paris.

© Yannis Vlamos

Le défilé haute couture automne-hiver 2014-15 intitulé "Première Pulsion", qui s'est tenu le 8 juillet, à Paris, a été l'occasion pour le créateur Julien Fournié de montrer lors de ce show des modèles de sa capsule prêt-à-porter ainsi que sa première collection de chaussures crée via le numérique.

C’est en 2009, après 10 ans au service d’autres maisons et après avoir été D.A. de Torrente haute couture, que Julien Fournié a fondé sa maison. Lauréat 2010 du Grand Prix de la Création de la Ville de Paris, il accède, en 2011, au statut de membre invité du calendrier officiel de la semaine de la haute couture.

"La couture fait vivre tellement de personnes"

"Certains peuvent trouver ça indécent. Mais ça fait vivre tellement de personnes ! C'est de la fabrication française, ça crée de l'emploi. On peut en être fier", racontait mi-juin à l'AFP Julien Fournié. Il vend entre 25 et 30 robes par an à des clientes venant surtout d'Arabie saoudite et de Singapour. Ce sont des jeunes filles de 18 ans à peine, des trentenaires mais aussi des femmes plus âgées. Elles désirent "quelque chose d'exclusif, rien que pour elles", explique le couturier de 39 ans.

Le créateur Julien Fournié
Le créateur Julien Fournié © Joanna Lorenzo

Pour sa 11e collection, il explique avoir « beaucoup pensé à l’élégance précise de Maria Casarès dans Les Dames du Bois de Boulogne". L’inspiration de sa réponse, le couturier l’a trouvée « dans l’expressionisme allemand, et plus particulièrement chez le peintre Otto Dix, dans cette façon de juxtaposer les teintes pour créer l’émotion.»

Julien Fournié haute couture automne-hiver 2014-15, à Paris
Julien Fournié haute couture automne-hiver 2014-15, à Paris © Yannis Vlamos

Ses héroÏnes se moulent dans des coupes acérées. Taillées dans un jersey concentré, comme entourées d’une envolée de mousseline, les courbes des corps féminins dansent sans jamais se départir d’une allure aristocratique. Dans un univers à la David Lynch, ses tentatrices assument coupes fondamentales, imprimés épineux ou d'étranges sautoirs hérissés comme autant de talismans. En contraste avec les arcanes des noirs, les aplats de couleurs vives, les incrustations de brocarts ou les reliefs de broderies de bakélite se font l’écho du combat entre le mystère et le chatoiement, le Bien et le Mal.

Julien Fournié pap ah 2014-2015
Julien Fournié pap ah 2014-2015 © Yannis Vlamos

Une collection prêt-à-porter femme
 
Julien Fournié lance sa première capsule de prêt-à-porter femme dont les looks ont été dévoilés pendant son défilé haute couture. "Des clientes couture me demandaient une petite robe noire", raconte le créateur. Un voeu qu'il a exaucé avec des vêtements -fabriqués made in France- aux lignes pures, élégantes et élancées.

Julien Fournié X Fashion Lab' chaussures femmes ah 2014-2015
Julien Fournié X Fashion Lab' chaussures femmes ah 2014-2015 © Fashion Lab'

Une capsule de chaussures… créée en numérique

Julien Fournié a également dévoilé une partie de sa première collection de chaussures femme créée entièrement en numérique grâce aux projets de recherche du Fashion Lab de Dassault Systèmes, à Los Angeles. Cette capsule est composée de très funny et punchy derbies hautes en couleurs à bout fleuri (mes préférées), de sandales en cuir noir à talon haut et semelle crantée, de ballerines bicolores et de baskets colorama. Avec « First Footwear » le couturier interprète quatre formes classiques pour aujourd’hui.
 
Une collaboration avec Gerbe
 
Enfin, une collaboration avec la manufacture française Gerbe, spécialisée dans les bas et collants, a permis la réalisation d’une collection de socquettes "printées" pour l'automne-hiver 2014-2015.