Jean Paul Gaultier, portrait d'un éternel enfant terrible de la mode

Par @Culturebox
Mis à jour le 23/03/2016 à 13H59, publié le 24/01/2016 à 12H24
Jean Paul Gaultier lors de la Fashion Week à Paris en 2016

Jean Paul Gaultier lors de la Fashion Week à Paris en 2016

© SIpa Presse

Alors que la Fashion Week bat son plein avec de nombreux défilés, portrait de l'un des plus grands couturiers français. De la rue aux étoiles, Jean Paul Gaultier a réalisé son rêve d'enfant. Un enfant terrible connu dans le monde entier qui a toujours osé casser les codes.

Jean Paul Gaultier n'a jamais hésité à faire le contraire de ce qu'on attend. Tous les types de beauté ont défilé pour lui. Au moment où les filles filiformes, voir squelettiques défilent, il impose les rondes sur les podiums. La jeunesse est omniprésente, Jean Paul Gaultier choisit des vieilles dames pour ses défilés. Les blondes sont les chouchoutes des couturiers. Peu importe, les brunes typées deviennent ses modèles fétiches. 

Il n'en fait toujours qu'à sa tête. Peu importent les réactions. Le couturier a fait rêver ou a dérangé avec de l'inattendu. La marinière sur les podiums, la robe de mariée en noir, la jupe pour les hommes, les corsets aux seins iconiques. Pour cet éternel jeune homme, la beauté est partout. 

Reportage : Anne Guéry - Jean-Marie Le Perrier 

Haute couture, mode, créateur de parfums, président du jury de Miss France 2016, émissions de télévision, cinéma, chanson, ami des stars, Jean Paul Gaultier est partout.

Un modèle de Jean-Paul Gaultier inspiré par David Bowie 

Un modèle de Jean-Paul Gaultier inspiré par David Bowie 

© SIpa Presse


Le Grand Palais lui a même consacré une magnifique exposition en 2015, qui avait déjà fait le tour du monde.

Mais l'enfant issu d'un milieu modeste, n'oubliera jamais ses racines, ses parents à qui il doit ses valeurs de tolérance et de liberté. Sa grand-mère qui l'a aidé à trouver son chemin et son compagnon disparu. Celui qui l'avait soutenu à la création de sa propre maison de mode dans les années 80.